Accueil > Océan Indien (O.I) > Initiatives en régions > Réunion > Archives 2013 > Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : Rencontres (...)

Archives 2013

Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : Rencontres territoriales du 29 octobre 2013

Dans le cadre de la mise en oeuvre du Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, des rencontres territoriales ont été organisées à La Réunion, le 29 octobre 2013.

Les rencontres territoriales ont été l’occasion d’une présentation du plan pluriannuel et du diagnostic territorial établi par les services de l’Etat et les acteurs impliqués dans les politiques sociales. Elles rassemblent les acteurs institutionnels et de terrain, les associations et personnes concernées.

Le diagnostic territorial souligne un taux élevé de décès pour abus d’alcool :
sur la période 2007 - 2009, ce taux était de 12.7 décès pour 100 000 habitants (4.6 décès pour 100 000 habitants dans l’Hexagone).

Il révèle également que les publics accueillis dans les centres d’hébergement cumulent le plus souvent les difficultés : ruptures familiales, dépendance
voire polytoxicomanie, problèmes psychiatriques…

« Concernant l’offre de santé mentale, elle présente un retard d’équipement important au regard de la moyenne nationale, essentiellement en ce qui concerne l’offre d’hospitalisation temps plein (24%).
La réponse à la souffrance psychique des personnes en situation de précarité se traduit par le développement d’équipes mobiles spécialisées en psychiatrie ou « équipe mobile santé mentale et précarité », les territoires de santé Nord/Est et Ouest en sont dotés, la création d’une équipe dans le sud étant priorisé. Le SOS-PRS a inscrit la priorité de doter le territoire Sud d’un dispositif équivalent.

L’équipement médico-social en structure d’addictologie vient compléter l’offre de santé en médecine et en soins de suite et de réadaptation. Les trois territoires de La Réunion sont bien couverts en structures spécialisées en addictologie. Des centres de consultation avancées en alcoologie (CAA) de
proximité sont ouverts dans les micro-régions est, nord, sud et ouest, antennes délocalisées du centre de cure ambulatoire en alcoologie (CCAA) implanté sur leur même territoire d’intervention.
Chaque territoire de santé compte un centre spécialisé de soins aux toxicomanes (CSST). Toutefois, on ne dénombre qu’une seule structure d’accompagnement de la réduction des risques (CAARUD), située
à Saint-Paul.

Au regard de l’importance du fléau social que représentent les addictions, et qui touche particulièrement les personnes les plus en risque d’exclusion, ce secteur apparaît insuffisamment développé. Il est souligné des tentatives de rapprochement entre des services d’addictologie, de la psychiatrie et des structures sociales, mais globalement, cette approche en commun reste très parcellaire. »

Les documents diffusés lors des rencontres sont téléchargeables sur le site de la Préfecture de La Réunion :

  • Le diaporama du plan pluriannuel (format PDF - 3.2 Mo)
  • Le diaporama du diagnostic territorial (format PDF - 784.6 ko)
  • La fiche de synthèse du plan (format PDF - 33.1 ko)
  • Le programme des rencontres (format PDF - 94 ko)
Publié le 20 novembre 2013
Mis à jour le 20 février 2018