Accueil > Océan Indien (O.I) > Initiatives en régions > Réunion > Archives 2011 > Semaine de la sécurité routière : 3-10 Novembre 2011

Archives 2011

Semaine de la sécurité routière : 3-10 Novembre 2011

A cette occasion, "dans le cadre de l’animation des réseaux sécurité routière et avec l’appui de l’association des maires de La Réunion et du centre national de la fonction publique territoriale, trois colloques sur « l’alcool et les stupéfiants » étaient programmés à La Réunion au profit des :

✗ référents élus et techniciens sécurité routière,

✗ référents sécurité routière au sein de l’Education Nationale,

✗ intervenants départementaux de sécurité routière (IDSR)."

Concernant le facteur alcool, les chiffres demeurent effectivement préoccupants à La Réunion : 46% des tués sont liés à l’alcool.

Le baromètre de septembre 2011 édité par l’Observatoire Départemental de la Sécurité Routière (ODSR) met en évidence une légère hausse de l’ensemble des indicateurs par rapport à 2010.

« Ce constat conduit à poursuivre l’amélioration des comportements des usagers face à l’alcool et au respect des règles de base et de faire vivre l’esprit de la courtoisie sur la route tous les jours. »

Au niveau national, a été publié en Octobre 2011, un rapport de la Mission d’information relative à l’analyse des causes des accidents de la circulation et à la prévention routière.

Ce rapport souligne notamment que la France occupe la première place en Europe pour le taux d’accidents mortels liés à l’alcool avec « dans 31 % de ces accidents, l’un des deux conducteurs présentant un taux supérieur au taux légal d’alcoolémie ».

Face à cette situation, plusieurs propositions sont faites :

  • « Promouvoir l’autodépistage

… … Si chaque conducteur dispose à bord de son véhicule d’un éthylotest, obligation qui figure dans le code de la route depuis 1970 mais qui n’a jamais été appliquée (art. L. 234-14), il pourra prendre la route ou décider de laisser le volant.
… … L’absence d’éthylotest serait sanctionnée d’une amende de 135 € (4e classe),

  • Généraliser la prévention du risque alcool

Évaluer la pertinence et l’efficacité de l’installation en première monte d’éthylotests anti-démarrage (EAD).

  • Accroître la répression des grands délits liés à l’alcool

Porter de 6 points à 8 points le retrait de points de permis de conduire en cas de conduite avec plus de 0,8 gramme d’alcool par litre de sang.

  • Lutter contre les mélanges drogues-alcool

… … Le principal risque d’être responsable d’un accident mortel réside dans le cumul alcool-cannabis, qui multiplie le risque par 16. »

Sources :

Publié le 15 novembre 2011
Mis à jour le 20 février 2018