Accueil > National International (N.I) > Agendas > National > Campagne « Parier, c’est pas rien ». Santé publique France. Du 17 octobre au 22 (...)

National

Campagne « Parier, c’est pas rien ». Santé publique France. Du 17 octobre au 22 novembre 2022
Les paris sportifs se sont considérablement développés en France ces dernières années. [1]
Ils constituent la 2e forme de jeu la plus pratiquée en 2019, derrière les jeux de loterie, et la seule forme de jeu d’argent et de hasard dont la prévalence a progressé entre 2014 et 2019 dans la population adulte (+37%). Ils se sont popularisés auprès d’un public jeune, particulièrement vulnérable, puisque 72% des parieurs ont entre 18 et 35 ans, sont issus de milieux modestes et sont plus fréquemment chômeurs. Les paris sportifs sont un des jeux d’argent représentant le plus de risque pour les joueurs (addiction, surendettement, conflits familiaux) : le risque de jeu excessif est 5 à 6 fois plus élevé pour les paris sportifs que pour les jeux de loterie selon les résultats du Baromètre de Santé publique France 2019.

Ainsi, afin de diminuer le nombre de parieurs ayant une pratique à risque, Santé publique France lance une campagne de prévention du 17 octobre au 22 novembre prochain, en amont de la coupe du monde de football 2022. Elle s’adressera aux joueurs âgés de 18 à 35 ans, à travers différents leviers et messages.

Différentes problématiques seront ainsi abordées :
• Les techniques marketing et promesses trompeuses des opérateurs de jeu,
• Le caractère fortement addictif du jeu,
• Les multiples conséquences de cette addiction pour les joueurs et pour leur entourage,
• L’illusion de l’expertise et du contrôle, particulièrement ancrée chez les parieurs.

Le dispositif comprendra plusieurs volets :

Des contenus courts, conçus comme des émissions débats, rassembleront un expert du sport, Mohamed Bouhafsi et un addictologue de l’APHP, Laurent Karila, qui décrypteront la problématique des paris sportifs lors d’un échange animé par le comédien Fred Testot.

En radio et en audio digital, des formats pédagogiques d’une minute et de 30 secondes décrypteront le sujet, en partant de témoignages ou d’idées reçues.



En digital, des formats vidéo plus courts seront lancés quelques jours après le démarrage de la campagne et auront pour objectif d’interpeller les cibles de ce dispositif.
Toute la campagne s’articulera autour du slogan « Parier, c’est pas rien » et renverra vers le site Joueurs-info-service.fr, où les joueurs pourront trouver les réponses à leurs questions ainsi que des conseils et solutions pour aller plus loin.

En savoir +

[1Source : Baromètres de Santé publique France 2014 et 2019.

Publié le 20 octobre 2022