Accueil > Bibliographie > Documents téléchargeables > Candidats, candidates agir sur les addictions, c’est prendre au sérieux la (...)

Bibliographie - Documents téléchargeables

Titre Candidats, candidates agir sur les addictions, c’est prendre au sérieux la santé de toute la population. Dossier de plaidoyer. Addictions France. Mars 2022
Codification
Auteur(s)
Edition Association Addictions France
Année 2022
Lieu d'édition
Thème Drogue,Législation / orientations politiques,Pathologie,Prévention,Santé
Lieu de consultation
Type de document Document autre
Format En ligne
Lien web https://addictions-france.org/datafolder/uploads/2022/03/AddictionsFr_Dossier_Plaidoyer_2022.pdf
Résumé
« A l’approche du premier tour de l’élection présidentielle, Addictions France appelle les candidats à s’emparer d’un sujet qui traverse toute la société et doit inquiéter les acteurs politiques : les addictions.

Malgré un climat particulier, les élections présidentielles puis législatives ne doivent pas occulter les choix profonds qui déterminent notre vie sociale et notre santé pour les années à venir. Des milliers de morts sont attribuables à la consommation d’alcool et de tabac, les publicités pour les jeux d’argent et l’alcool ciblant les jeunes générations se multiplient, les inégalités sociales se creusent et renforcent les risques d’addictions chez les personnes précaires.

Il est temps pour la classe politique de proposer des mesures pragmatiques, guidées par des données scientifiques et indépendantes des intérêts économiques.

Dans cette campagne #AddictionsPrésidentielles, 5 affiches mettent en avant des petites phrases banales qui peuvent être entendues au détour d’une conversation entre amis, à l’occasion d’un repas de famille ou au travail. En réalité, ces phrases sont des idées reçues qui ne sont fondées sur aucun fait scientifique, mais qui de fait orientent les politiques de santé. A nous de les déconstruire.

(...)

Dans cette campagne, Addictions France invite les candidats à inscrire dans leur programme 4 propositions phares :

Légaliser le cannabis de manière encadrée : la répression s’est avérée contre-productive. De nombreuses études scientifiques ont prouvé que la consommation de cannabis n’entraine pas une « escalade » vers d’autres substances.

Financer des programmes de prévention en faveur des publics vulnérables, notamment ceux les plus touchés par la crise.

Limiter les publicités sur l’alcool et les jeux d’argent et de hasard, en particulier sur les réseaux sociaux.

Garantir l’accès à un accompagnement à toutes les personnes en difficulté avec les addictions. »

Consulter le dossier de plaidoyer d’Addictions France (54 pages)
Publié le 25 mars 2022