Accueil > National International (N.I) > Politiques publiques > National > 4e plan santé au travail 2021 – 2025

National

4e plan santé au travail 2021 – 2025
Le 4e Plan Santé au Travail fixe la feuille de route en matière de santé au travail pour les quatre prochaines années.

Il conforte le renversement de perspective opéré à partir du troisième Plan Santé au Travail en accordant la priorité à la prévention sur la réparation, dans la continuité de l’Accord National Interprofessionnel du 9 décembre 2020 et de la loi du 2 août 2021 renforçant la prévention de la santé au travail.

Il marque un infléchissement sur quatre axes en particulier :
  • Une prévention renforcée des accidents du travail graves et mortels (...)
  • Une structuration renforcée de la prévention de la désinsertion professionnelle (...)
  • Un meilleur accompagnement des entreprises et de leurs salariés en matière de
    prévention des risques psychosociaux
    , dont l’importance a été particulièrement
    mise en avant par la crise sanitaire.
  • La prise en compte de nouveaux risques, telle que les violences sexuelles ou les agissements sexistes au travail, ainsi que l’accent mis sur l’intégration du facteur santé dans les stratégies de gestion de crise des entreprises.

Laurent Pietraszewski : « Ce quatrième Plan Santé au Travail (...) renforce notre action en matière de prévention dans tous les domaines et tire les leçons de la crise du covid-19 en mettant l’accent sur la protection de la santé mentale des salariés et l’importance de méthodes de gestion de crise. (...). »

Vague

Le plan prévoit notamment de prévenir les risques multifactoriels et agir sur les déterminants de santé en milieu professionnel, et ainsi :

=> Développer les actions de lutte contre les addictions en milieu professionnel

« Une enquête réalisée en septembre 2020 auprès de 4 000 salariés et agents publics, publiée par la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca) et ses partenaires (...), montre que l’isolement et la charge de travail liés à la crise de la Covid-19 ont joué un rôle dans la hausse des consommations de substances psychoactives. Il est essentiel de mieux identifier à la fois les addictions et les facteurs susceptibles de les influencer à la fois pour améliorer l’environnement de travail et favoriser le développement d’actions de prévention en entreprise (...). »

Consulter le 4e plan santé au travail 2021 – 2025

Publié le 10 janvier 2022