Accueil > Bibliographie > Documents téléchargeables > Grossesse et alcool, ou l’importance d’aborder la consommation d’alcool avec (...)

Bibliographie - Documents téléchargeables

Titre Grossesse et alcool, ou l’importance d’aborder la consommation d’alcool avec les couples, dès l’idée de conception. Dossier de l’Addictothèque. Août 2021
Codification
Auteur(s)
Edition SAOME
Année 2021
Lieu d'édition
Thème Consommateur et entourage,Drogue licite,Législation / orientations politiques,Outre-mer,Pathologie,Prévention,Santé,La Réunion
Lieu de consultation
Type de document Dossier
Format En ligne
Lien web
Résumé

Exposition prénatale à l’alcool


L’exposition prénatale à l’alcool est un facteur de risque d’anomalies à tous les stades de la grossesse, notamment à son début. Ce risque est commun à toutes les variétés de boissons alcoolisées, même en cas de consommation ponctuelle.


Bien que le cerveau soit vulnérable tout au long de la grossesse, l’essentiel des malformations physiques se forment les 6 premières semaines de grossesse, période où la femme ne sait pas toujours qu’elle est enceinte.
Ces troubles forment un continuum allant de la forme la plus caractéristique et la plus sévère, le syndrome d’alcoolisation fœtale (SAF), à des formes incomplètes se traduisant par des difficultés dans les apprentissages et/ou un trouble des facultés d’adaptation sociale (échec scolaire, troubles des conduites, délinquance et incarcération, consommation de produits à l’adolescence…).

A noter : Pour désigner cet ensemble, dans toutes ses formes, nous ne parlons plus d’ETCAF (Ensemble des Troubles Causés par l’Alcoolisation Fœtale) mais de TSAF (Trouble du Spectre de l’Alcoolisation Fœtale).

Contexte


Données de Politiques publiques nationales et locales

En 2016, l’« ETCAF » est inscrit comme « grande cause nationale » par l’Académie Nationale de Médecine. L’Ile de La Réunion est la première région pilote à proposer un programme de prévention et de prise en charge du Syndrome d’Alcoolisation Fœtale (SAF) et des Troubles Causés par l’Alcoolisation Fœtale (TCAF).
Dans la Stratégie Nationale de Santé promulguée en 2017, les TCAF constituent un enjeu majeur de santé, en particulier dans les populations ultra-marines. Il s’agit d’encourager les dépistages en période pré et néonatale du SAF et des TCAF afin de concourir à l’état de santé de la mère et de l’enfant.
L’une des priorités affichées du plan national de mobilisation contre les addictions 2018-2022 de la MILDECA, est d’améliorer la prévention et de protéger l’enfant à naître de l’exposition aux substances psychoactives, en premier lieu l’alcool. (En savoir plus)

Données épidémiologiques nationales et locales

Les études concordent pour établir une fréquence du SAF de 1 naissance sur 1000. La fréquence du TSAF est d’au moins 1 naissance sur 100, soit près 800 naissances par an en France, 100 à 150 sur l’Ile de La Réunion.
De nombreuses femmes déclarent n’avoir pas été informées par le professionnel suivant leur grossesse des dangers de la consommation d’alcool. Bien que les professionnels de santé soient considérés comme légitimes par la population pour aborder la consommation d’alcool avec leurs patients, ceux-ci sont souvent mal à l’aise ou s’estiment insuffisamment formés pour cela.

Recommandations des experts de l’expertise collective de l’Inserm 2021


L’Inserm a publié en juin 2021 une expertise sur la consommation d’alcool, notamment sur les dommages spécifiques à la période périnatale. Les experts ont émis une série de recommandations à ce sujet, dont :

  • La prévention primaire auprès des futures mères, dès le désir de grossesse,
  • La formation des professionnels de santé et de la petite enfance,
  • Le repérage précoce des TCAF,
  • Une meilleure connaissance des usages, des facteurs de risque, des effets sanitaires et sociaux,
  • Le perfectionnement des dispositifs de dépistage, de diagnostic, de rééducation et réadaptation des enfants porteurs de troubles.

Consulter la synthèse et les recommandations de l’Inserm

Focus sur quelques acteurs locaux


A La Réunion, plusieurs acteurs sont impliqués dans la prévention, le diagnostic, et/ou la prise en charge du Trouble du Spectre de l’Alcoolisation Fœtale (TSAF).
L’Addictothèque a choisi de vous en présenter 2, le Centre Ressources TSAF (anciennement Centre Ressources ETCAF) et le Fil d’ARIAAN.

Le Centre Ressources TSAF (CRTSAF) a 4 principales missions :
1/ La diffusion des connaissances
❖ Améliorer la formation initiale et continue des professionnels impliqués dans le repérage, le diagnostic et la prise en charge des situations maternelles à risque et des enfants atteints.
❖ Contribuer à la diffusion des connaissances auprès du grand public et des jeunes.
❖ Élaborer les référentiels de repérage des situations à risque, de diagnostic et prise en charge.
❖ Contribuer à la lisibilité et au recensement de l’ensemble des acteurs existants à La Réunion.
2/ La recherche
❖ Participer à la surveillance épidémiologique.
❖ Coordonner de la recherche en lien avec le CHU de La Réunion et notamment avec le CIC-EC, le Centre d’Études Périnatales de l’Océan Indien (CEPOI) et l’Université.
3/ La coopération
❖ Développer la coopération régionale, nationale et internationale.
4/ Le suivi des parcours
❖ Du fait de sa place centrale et de son articulation avec les différents acteurs, le CRTSAF occupe une place de choix dans le suivi des parcours des enfants, en lien avec l’équipe mobile du Fil d’ARIAAN des Centres de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA) et le Centre Diagnostic.

Contact avec le Centre Ressources TSAF :

L’équipe du fil d’ARIAAN (Agir contre les Risques Inhérents à l’Alcoolisation Anté-Natale), composée de deux éducatrices spécialisées (Nord / Sud), a essentiellement pour mission d’accompagner des femmes enceintes ou de futures mères ayant des difficultés d’accès ou d’adhésion aux soins, à risque de TSAF pour leur enfant. Les éducatrices peuvent apporter de l’information, créer du lien, en favorisant l’intervention de proximité. Elles peuvent également leur proposer un parcours qui leur est dédié, avec des professionnels référents dans les CSAPA de l’association Addictions France ou via la médecine de ville (évaluation, suivi à domicile, relais).

Contact avec les éducatrices du Fil d’ARIAAN :

09 septembre 2021, 22e journée internationale de prévention du TSAF – exemples d’actions menées à cette occasion

Chaque année, le 09 septembre marque la journée internationale de prévention du Trouble du Spectre de l’Alcoolisation Fœtale (TSAF), l’occasion de communiquer, notamment auprès :
• Des professionnels de périnatalité et autres professionnels de santé : pour qu’ils abordent le sujet avec leurs patientes,
• Des femmes et des hommes en âge de procréer : pour les informer de l’importance d’éviter les consommations d’alcool ou d’avoir une contraception efficace, pour leur rappeler qu’à tout moment de la grossesse, l’arrêt de l’alcool est bénéfique au bébé, et pour les inviter à en parler aux professionnels de la santé qui les accompagnent.

Plusieurs évènements auront lieu cette année encore, au niveau :

  • International : SafEra organise un Colloque virtuel « SOS TSAF » (bilingue) le 17 septembre 2021 - en savoir plus
  • National : La COREADD propose un webinaire, le 07 septembre, de 14h à 16h, sur l’alcool et ses conséquences sur la grossesse, animé par la Pr Bérénice DORAY. Inscrivez-vous ici
  • Local  : De nombreuses actions auront lieu à La Réunion (liste non exhaustive), parmi lesquelles :
    • Un village prévention à l’attention du grand public, autour du SAF et de la parentalité, comprenant des ateliers culturels et artistiques sur toute la journée du 08 septembre, organisé par la Ville de Saint Joseph, dans le cadre du SAFTHON, à la médiathèque du sud sauvage.
    • Des évènements (stands de prévention, café parents, balades en VTT, ateliers d’écriture…) dans le cadre du SAFTHON, coordonné par SAF France : en savoir plus

Pour conclure


Le CRTSAF insiste sur le fait que « face au produit le plus dangereux pendant la grossesse, il est essentiel d’aborder systématiquement la consommation d’alcool et d’informer de ses dangers à toute femme enceinte mais aussi à tout couple en désir d’enfant et chez une femme en âge de procréer sans contraception. »

Bibliographie


1. Haute Autorité de Santé. Fiche mémo - Troubles causés par l’alcoolisation fœtale  : repérage [Internet]. 2013 [cité 22 juill 2021]. Disponible sur : https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2013-09/troubles_causes_par_lalcoolisation_foetale_reperage_-_fiche_memo.pdf
2. Inserm. Réduction des dommages associés à la consommation d’alcool [Internet]. Montrouge  : EDP Sciences ; 2021 [cité 9 juin 2021] p. 138. (Collection Expertise collective). Disponible sur : [https://www.inserm.fr/wp-content/up...]
3. Fil d’ARIAAN  : une équipe pour accompagner les femmes enceintes consommatrices d’alcool et leurs enfants [Internet]. FR. 2020 [cité 17 août 2021]. Disponible sur : https://masante.oiis.re/portal//thematiques/addictions/fil-d-ariaan-une-equipe-pour-accompagner-les-femmes-enceintes-consommatrices-d-alcool-et-leurs-enfants,224,866.html

Mais aussi…

Quelques publications

  • ETCAF – Pratiques professionnelles adoptées à l’échelle internationale par les cliniciens légistes en santé mentale. Kaitlyn McLachlan, Katelyn Mullally, Chantel Ritter. 2020 - consulter
  • Connaissances des Français sur le Syndrome d’Alcoolisation Fœtale. Sondage OpinionWay pour SAF France. Le 04 septembre 2020 - consulter
  • « Grossesse et alcool : et si on en parlait ? ». Centre Ressources ETCAF. Août 2019 - consulter
  • Guides, publications, vidéo sur le site du CRAG

Quelques replays
Le Centre Ressources Addictions et Grossesse (CRAG), de Nouvelle-Aquitaine, propose plusieurs outils et publications, dont certains sont accessibles à tous, tels que des outils numériques :

Quelques sites internet

Quelques outils de Santé publique France

  • Vous buvez un peu, il boit beaucoup. Zéro alcool pendant la grossesse [Parlez-en à votre médecin ou pharmacien]
Publié le 18 août 2021