Accueil > Océan Indien (O.I) > Initiatives en régions > Réunion > Arrêt du tabac ou étape de réduction de consommation : des approches, des (...)

Réunion

Arrêt du tabac ou étape de réduction de consommation : des approches, des rôles et des solutions à tous les niveaux

La journée mondiale sans tabac rappelle la nécessité d’en parler

Plus d’un Français sur trois est fumeur et plus d’un fumeur sur deux souhaite arrêter de fumer. Sans attendre la survenue de maladies liées au tabagisme, professionnels, famille, amis, nous sommes tous légitimes pour :
  • Encourager un fumeur à réduire sa consommation ou à l’arrêter,
  • L’inciter à se faire accompagner dans sa démarche.

Des professionnels, des évènements, des dispositifs, des outils… sont là pour nous y aider, saisissons-les !



Conséquences liées au tabagisme

Le tabagisme peut avoir des conséquences au niveau sanitaire, social, économique, environnemental...

Il est à l’origine de multiples maladies : cancers (poumon, gorge, bouche, lèvres, pancréas, reins, vessie, utérus…), maladies cardio-vasculaires (infarctus du myocarde, AVC, anévrismes, hypertension artérielle…), maladies respiratoires chroniques (BPCO)…
Il peut également impacter le déroulement de la grossesse, le développement du fœtus, les capacités sexuelles et la fertilité, l’épiderme…
En moyenne, un fumeur régulier sur deux meurt des conséquences de son tabagisme.
Il n’existe pas de seuil au-dessous duquel fumer ne représente pas de risque. Le seul moyen efficace pour réduire ce risque est l’arrêt du tabac.
Sans compter les risques liés au tabagisme passif.
En savoir plus : site de Santé publique France

Le PNLT rappelle que « le tabac est inégalitaire ! Il touche très fortement les personnes les plus vulnérables de notre société, tels les chômeurs et les plus modestes. Lutter contre le tabac c’est également lutter contre les inégalités sociales de santé. » Et que « le tabac coûte cher à notre société et génère un déficit important pour les comptes publics. »
Sans compter l’impact environnemental du tabagisme (quantité d’eau nécessaire pour la culture, déforestation pour la dessiccation des feuilles de tabac, CO2 produite pour la production...(Aminian, E., Sadowski, I., J., Cornuz, J. (2019). ’Impact environnemental du tabagisme’, Rev Med Suisse 2019 ; volume 5. no. 669, 1974 - 1978)

Quelques chiffres concernant La Réunion et Mayotte

D’après l’enquête de santé européenne EHIS 2019, le tabagisme est moins fréquent dans les DROM qu’en métropole. A Mayotte, 5% des femmes de 15 ans ou plus fument quotidiennement, contre 13 % à La Réunion et 16 % en métropole. Parmi les hommes de la même tranche d’âge, 22 % sont des fumeurs quotidiens en métropole, vs 18% à Mayotte et 19% à La Réunion.

Politiques publiques

La lutte contre le tabac est une priorité de santé publique de premier plan en France, appuyée par diverses mesures (telles que la hausse du prix du tabac, le remboursement des substituts nicotiniques, la mise en œuvre d’une stratégie de marketing social : Moi(s) sans tabac, paquets neutres…), reprises dans le Programme National de Lutte contre le Tabac (PNLT), lui-même décliné en régions par le Programme régional de réduction du tabagisme (P2RT).

A La Réunion, l’association SAOME a été retenue comme dispositif d’appui à l’ARS dans le cadre du déploiement du P2RT, avec pour missions :

  • Être en appui à l’élaboration, l’actualisation et le suivi du P2RT ;
  • Accompagner les promoteurs dans le montage de projets ;
  • Fournir aux porteurs de projets des outils de suivi et d’évaluation ;
  • Contribuer à l’évaluation du P2RT (rapport annuel, identification d’indicateurs).

Arrêt total ou partiel de la consommation, pour une réduction des risques et des dommages

Quel que soit l’âge du patient et l’ancienneté de son tabagisme, les bénéfices de l’arrêt peuvent constituer des leviers d’encouragement et d’incitation pour arrêter de fumer. La présentation de ces bénéfices – dont certains sont mesurables dès la première semaine - peut être un élément du dialogue avec le patient.

Cependant, nombre de fumeurs, ne souhaitant pas ou ne parvenant pas à arrêter totalement, choisissent de réduire leur consommation. Il s’agit pour certains d’une étape vers l’arrêt total du tabac fumé. Pour ces usagers, trouver une alternative à la voix fumée permet de diminuer efficacement les risques liés au tabagisme.

Parmi les aides possibles :

  • accompagnement par un professionnels de santé,
  • substituts nicotiniques (patchs, gommes, sprays, comprimés...),
  • cigarette électronique ou vape,
  • traitements médicaux,
  • médecines complémentaires (hypnose, acupuncture, homéopathie...),
  • applications,
  • groupes d’entraides...

Quoiqu’il en soit, c’est au fumeur lui-même de le décider, pour ses propres raisons et au moment qui lui convient.

De multiples possibilités d’entrée dans une démarche d’arrêt

La Journée mondiale sans tabac – le 31 mai
La pandémie COVID-19 a conduit des millions de consommateurs de tabac à dire qu’ils voulaient arrêter. La campagne mondiale d’un an, impulsée par l’OMS à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac 2021, intitulée « S’engager à arrêter » prévoit de soutenir au moins 100 millions de personnes qui tentent d’abandonner le tabac par le biais de communautés de personnes qui cessent de fumer.

A La Réunion et à Mayotte, chaque année, plusieurs structures profitent de cette journée pour aller à la rencontre des fumeurs et les encourager à la réduction ou à l’arrêt du tabac.

Le Moi(s) sans tabac – au mois de novembre
Impulsée en France et à La Réunion depuis 2016 et à Mayotte depuis 2017, cette campagne sur les tentatives d’arrêt du tabac a démontré son efficacité et a contribué à la baisse historique de la proportion de fumeurs en France, dans le cadre du PNLT. Les composantes régionales et locales de cette vaste opération de marketing social, actions de sensibilisation du public ou d’accompagnement à l’arrêt du tabac par exemple, sont importantes (…).

La prochaine édition du Moi(s) sans tabac est annoncée. Tout acteur souhaitant s’impliquer dans cette campagne est invité à se rapprocher de SAOME, ambassadrice du dispositif pour La Réunion et Mayotte, pour l’aider dans ses projets.
En savoir plus sur ce dispositif à La Réunion et à Mayotte : consulter le focus de l’infolettre d’octobre 2020.

Les lieux sans tabac
Le « lieu sans tabac » ou « espace sans tabac » vise notamment à dénormaliser le tabagisme, à prendre conscience de l’influence de l’environnement sur le tabagisme et de l’ensemble des problèmes liés au tabac.
Le « lieu de santé sans tabac » est un dispositif qui vise à promouvoir dans les établissements de santé une approche globale de prévention et de prise en charge du tabagisme, ciblant à la fois les patients, les professionnels et aussi l’ensemble du public présent dans l’établissement.
En savoir plus sur le « lieu de santé sans tabac » : consulter le focus de l’infolettre de décembre 2019

La Réunion, dans le cadre du P2RT, est engagée dans ces lieux sans tabac, qu’il s’agisse de lieux de santé, d’entreprises, de terrasses, de plages sans tabac.

Lib’sans tabac -

Lib’sans tabac - dispositif réunionnais a pour but de rendre plus accessible le sevrage tabagique aux usagers, dans une démarche de parcours coordonné. Tout professionnel de santé (pharmacien, médecin, infirmier, chirurgien-dentiste, sage-femme ou masseur-kinésithérapeute) est invité à intégrer ce dispositif.

Tabac info service - dispositif national
Tabac info service, 1 outil, 3 moyens d’aide au sevrage offerts aux fumeurs

  • Par téléphone, au 3989 – pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé gratuit par un tabacologue
  • Sur l’application Tabac info service qui offre un e-coaching personnalisé
  • Sur le web : site internet et Facebook

Ce site national met à disposition des professionnels de santé des outils de consultation et des documents patients pour appuyer leurs conseils et aider leurs patients fumeurs dans leur démarche d’arrêt.
Il propose notamment un ABCédaire des outils (affiches, brochures, dépliants, recommandations, livret d’aide à la pratique des professionnels de santé…), accessibles à tous et centralise les coordonnées des tabacologues.
Professionnels, pensez à vous identifier en ligne pour que les candidats à l’arrêt du tabac puissent vous localiser.

Le site du RESPADD

Ce site propose de nombreux outils pratiques et didactiques, qui ont pour objectifs de démocratiser la prise en charge du tabagisme et rendre son repérage systématique par tous les professionnels de santé, tels que :

Professionnels de santé – votre rôle est primordial
« Le conseil d’arrêt donné par un professionnel de santé augmente de plus de 50 % les chances que le fumeur parvienne à arrêter et l’abstinence à long terme (> 6 mois) (…). Tout professionnel de santé peut délivrer ce conseil, même s’il n’assure pas lui-même l’accompagnement dans la durée. (…) Le conseil d’arrêt consiste pour un professionnel de santé à indiquer à un fumeur qu’il est bénéfique pour sa santé d’arrêter de fumer. Il s’adresse à tous les fumeurs, qu’ils soient prêts ou non à arrêter de fumer » (source : site tabac info service)

Autres professionnels, familles, amis…
A partir du moment où la personne est motivée, nous pouvons tous faciliter la démarche d’arrêt du fumeur, dans une attitude de soutien, d’écoute, d’orientation...

Groupes d’entraide
Il existe plusieurs groupes d’entraide pour l’arrêt du tabac. Le groupe « Je ne fume plus ! #jnfp » est un groupe fermé francophone sur Facebook, de près de 18 700 membres actifs (plus de 40 000 membres sont passés sur JNFP), notamment investi par des personnes vivant leurs premiers mois de sevrage. Toutes les méthodes d’arrêt y sont représentées.

Le groupe Facebook « Les Réunionnais et les Mahorais #MoisSansTabac » comptent 354 membres qui se soutiennent dans leur démarche d’arrêt, particulièrement lors de la campagne « Moi(s) sans tabac ».

Exemples d’autres ressources disponibles
Le site réunionnais masanté.re propose des informations, outils, quizz sur les idées reçues sur le tabac. Saurez-vous y répondre sans faute ?

Le site de référence des tests en addictologie, Test-addicto.fr, propose divers tests de dépistage de la consommation de tabac.

Le site suisse stop-tabac.ch propose des aides et conseils pour arrêter de fumer

La Ligue contre le cancer met à votre disposition des outils afin de faciliter vos démarches dans la mise en place d’espaces sans tabac.

Publié le 14 mai 2021