La Réunion

A l’île de La Réunion, les acteurs qui luttent contre les drogues et les conduites addictives sont nombreux et appartiennent à des secteurs variés.
 

La prévention des conduites addictives est assurée par :

 
les acteurs de soins  : ils proposent une offre de soin résidentielle et ambulatoire sur l’ensemble des bassins sanitaires et médico-sociaux ;
 
les acteurs de prévention, dont c’est l’activité principale. Il s’agit pour la plupart d’associations qui interviennent sur le terrain en proposant des actions de prévention universelle, sélective ou ciblée, et aussi d’un service de l’Etat ;
 
des acteurs dont les missions sont indirectement en lien avec cette problématique. Il s’agit de structures qui luttent contre des problématiques transversales (précarité, maladies sexuellement transmissibles, violences faites aux femmes, suicide, santé mentale...) et dont l’action bénéficie à une population souvent concernée par les addictions.
 
d’autres acteurs dont l’addictologie n’est pas le coeur de métier et qui font, généralement, appel à des prestataires afin d’assurer des actions de prévention auprès de leur public ; il n’est pas rare cependant qu’ils se forment afin d’assurer les interventions de façon autonomes. Il s’agit souvent d’établissements scolaires, de centres de formation ou d’associations telles que les Missions Locales.
 
Au total, 69 opérateurs sont recensés (mise à jour 2016) menant des actions dans cette thématique.
 
Certaines actions reposent sur le bénévolat et ne bénéficient d’aucun financement institutionnel ; ceci peut expliquer qu’une partie des acteurs échappent au présent recensement.
 
Parallèlement, des institutions et services publics sont impliqués dans cette dynamique en réalisant ou soutenant des actions complémentaires (ARS, Conseil Général, Rectorat, DJSCS, DEAL Sécurité routière, Police nationale…) - (voir rubrique « sites de référence »).
 
A la Réunion, la lutte contre les drogues est assurée par :
  • La Direction Départementale de la Sécurité Publique
  • Le commandement de la gendarmerie de La Réunion
  • La Direction Régionale des Douanes
  • La Préfecture : Mission sécurité Intérieure et Prévention de la délinquance
 
Le rôle du Ministère de la justice (juge d’instruction, tribunal, juge d’application des peines) est de faire appliquer la loi  ; c’est la loi du 31 décembre 1970 qui a fixé les principes de la législation sur les stupéfiants en France.
 
Les coordonnées des principaux organismes sont répertoriés dans une plaquette ainsi que dans un annuaire spécialement dédié à l’addictologie :
 
{{}}
 
Ce dépliant a été mis à jour par le RRA en avril 2016
Il donne les coordonnées des structures en addictologie : drogues licites et illicites, médicaments détournés de leur usage, addictions sans produits.
 

Structures en addictologie à l’île de La Réunion. Réseau Régional d’Addictologie (octobre 2017)

2 - Annuaire de l’addictologie à La Réunion.

Cet outil a pour dessein de répondre aux questions et aux attentes des professionnels de premier recours (sanitaire et social) qui réclament plus de lisibilité sur l’offre de soin à La Réunion.
Cette première édition est mise à disposition par le Réseau Régional d’Addictologie, depuis le mois d’avril 2016.

L’annuaire de l’offre de soins en addictologie à La Réunion

 
Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à SAOME (ex REUNISAF) 9 rue Victor Hugo 97450 SAINT LOUIS (courriel : sbaronne.direction@saome.fr). Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

Structure :
Champ :
Ville :
Type d'acteur :
Publié le 16 octobre 2017
© Plateforme d'Echanges et d'Information Drogues et Dépendances Outre-Mer - 2010-2014 | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0

La responsabilité de la PEIDD ne peut, en aucune manière, être engagée quant au contenu des informations figurant sur ce site ou aux conséquences pouvant résulter de leur utilisation ou interprétation.