Accueil > Politiques publiques > Orientations politiques de Mayotte > Les Quartiers Prioritaires de la politique de la Ville dans les Outremer. (...)

Les Quartiers Prioritaires de la politique de la Ville dans les Outremer. Mayotte. Extrait du rapport 2015. ONPV. Mai 2016

L’Observatoire National de la Politique de la Ville (ONPV) a rendu son rapport sur les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) de France métropolitaine et d’Outre-mer en mai 2016.

Dans les Outre-mer, plus de 500 000 personnes vivent en quartier prioritaire. La situation de ces habitants est contrastée selon les territoires, même si elle recouvre des réalités analogues aux autres quartiers prioritaires hexagonaux : une population, en général, plus jeune que dans le reste de l’environnement urbain, une situation préoccupante en termes d’emploi et de chômage, des familles monoparentales. (...)

Mayotte se singularise par les conditions de vie très précaires de ses habitants. Près de 144 000 d’entre eux résident en QPV et 71,3 % des personnes de 15 à 64 ans sont sans emploi (c’est-à-dire au chômage ou inactives).
L’absence de confort des logements concerne aussi bien les QPV que le reste de l’île (30,6 % des logements sont dépourvus d’eau courante dans les premiers et 30,0 % dans les seconds). Près de 55 % de la population des QPV ont moins de 20 ans contre 53,5 % dans le reste de l’île et 24,4 % dans les unités urbaines de métropole concernées par un QPV.

La situation des QPV est nettement plus précaire que celle du reste du département en termes de scolarité : 37 % des personnes de plus de 15 ans n’y ont suivi aucune scolarité même primaire, soit 6,6 points de plus que dans le reste de l’île.

A voir : synthèse du rapport de l’ONPV.

Pour plus d’informations : rapport 2015 de l’ONPV

Publié le 3 février 2017
© Plateforme d'Echanges et d'Information Drogues et Dépendances Outre-Mer - 2010-2014 | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0

La responsabilité de la PEIDD ne peut, en aucune manière, être engagée quant au contenu des informations figurant sur ce site ou aux conséquences pouvant résulter de leur utilisation ou interprétation.