Accueil > Océan Indien (O.I) > Politiques publiques > Mayotte > Documents publics divers > Signature de 16 contrats de ville dans les communes de Mayotte en (...)

Documents publics divers

Signature de 16 contrats de ville dans les communes de Mayotte en 2015
« La loi n°2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion sociale a institué, dans le cadre de la mise des actions de la politique de la ville, les contrats de ville – nouvelle génération, en remplacement des Contrats Urbains de Cohésion Sociale (CUCS), en vigueur depuis 2006.

Conclus sur une durée plus longue que les précédents CUCS, soit la durée d’un mandat municipal, les contrats de ville visent pour objectif la réduction des écarts de développement entre les quartiers défavorisés et leurs unités urbaines et l’amélioration des conditions de vie de leurs habitants.

Enfin, ces contrats, en lien avec le Contrat Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD), permettent désormais d’embrasser toutes les questions de cohésion sociale, de prévention de la délinquance et de lutte contre l’insécurité. »

« Depuis plusieurs mois, l’État, les collectivités, le Conseil Départemental, les associations, les habitants et les acteurs institutionnels se sont engagés dans un travail de co-construction des 16 Contrats de Ville Nouvelle Génération pour les 17 communes de l’île. Cette synergie, exigence incontournable au développement territorial de Mayotte, permettra d’impulser une dynamique dans les quartiers en difficulté. »

« Avec ce contrat de ville nouvelle génération, la Politique de la ville développe une ambition forte pour les territoires de la Nouvelle Géographie Prioritaire et renouvelle durablement ses outils d’intervention. Elle impulse la dynamique nécessaire à notre département en matière de cohésion sociale et de rénovation urbaine. Elle accompagne aussi la dynamique engagée dans le cadre de la départementalisation, de la mise en place de la région ultrapériphérique, de la signature des documents contractuels CPER et Mayotte 2025 qui mobilisent tous les acteurs du territoire pour construire ensemble le développement et l’avenir de notre jeune département.

Afin que cet accompagnement soit de qualité, les contrats de ville nouvelle génération tiennent compte des besoins de chaque commune. »

Source : Communiqué de presse de la Préfecture et du Conseil Général de Mayotte, du 28 juillet 2015


 
 


Retourner au sommaire

Contrat de ville de la communauté de communes de Petite Terre

La priorité sera donnée pour la Communauté de Communes de Petite Terre notamment à :
En termes de Cohésion Sociale :

  • A désenclaver le quartier de la Vigie et faciliter l’accès des habitants aux services et équipements disponibles
  • A aménager des structures / lieux permettant d’accueillir ces activités au sein du quartier ;
  • A Permettre aux associations de déployer leurs actions et projets dans le quartier de la Vigie.
En termes d’ Ingénierie et de Ressources Humaines :
  • A réaliser les études techniques nécessaires à la connaissance du quartier de la Vigie ;
  • A garantir la bonne exécution du contrat de ville, du programme de rénovation urbaine et la mobilisation pleine et entière du droit commun

Source : dossier de presse « Signature des contrats de ville - communauté de communes de Petite Terre »


Retourner au sommaire

Contrats de ville des communes du Centre : Chiconi, Ouangani et Tsingoni

A Chiconi, la priorité sera notamment donnée
En termes de Cohésion Sociale :

  • Au développement d’actions sportives et culturelles par l’accompagnement des acteurs, la mise à disposition d’équipements et un possible soutien financier ;
  • A la sensibilisation des familles ;
  • A la consolidation des structures de proximité

En termes de Développement Économique et d’Emploi :
  • À faciliter l’accès aux permanences sur l’insertion professionnelle et à l’accompagnement renforcé des publics,
  • A la mise en place de formations et d’accompagnement à l’accès à l’emploi.

A Ouangani, la priorité sera notamment donnée
En termes de Cohésion Sociale :
  • A une réflexion pour permettre la mise en place d’une politique éducative commune avec les communes voisines,
  • A la réalisation et à la mise en œuvre des projets éducatifs et pédagogiques dans des établissements aux normes,
  • Au soutien et à la coordination des actions associatives et des dispositifs déployés à l’échelle communale,
  • A faciliter l’accès aux soins, aux droits et aux services publics des populations exclues.

En termes de Développement Économique et d’Emploi :
  • (...)
  • A l’appui aux filières porteuses d’emploi pour favoriser l’insertion des jeunes sortis du système scolaire sans diplôme ou sans qualification.

En termes de Cadre de vie et de Rénovation Urbaine :
  • (...)
  • A une politique de résorption de l’habitat insalubre.

En termes d’Ingénierie / Ressources Humaines :
  • A l’observation du territoire communal à travers des indicateurs précis.

En termes de thématique transversale :
  • Au maintien du comité de jeunes sur la commune et développer les conseils citoyens.
A Tsingoni, la priorité sera notamment donnée
En termes de Cohésion Sociale :
  • A l’accompagnement du parcours scolaire des élèves en mettant en lien les différents acteurs éducatifs,
  • Au développement d’une politique en faveur de la jeunesse en s’appuyant sur les équipements existants et les associations existantes,
  • A l’entretien de la cohésion sociale par la valorisation des identités locales.

    En termes de Développement Économique et d’Emploi :
  • (...)
  • Au soutien à l’insertion des populations les plus éloignés de l’emploi en s’appuyant sur les entreprises implantées dans la commune.

En termes de Cadre de vie et de Rénovation Urbaine :
  • A l’amélioration des conditions de vie des habitants

(...)

Source : dossier de presse « Signature des contrats de ville - communes du Centre »

Retourner au sommaire

Contrats de ville des communes du Nord : M’Tsamboro, Koungou, Bandraboua, Acoua

A Acoua, la priorité sera notamment donnée
En termes de Cohésion Sociale :

  • Au développement et à l’encouragement des pratiques d’incitation a la lecture et à l’écriture en dehors du temps scolaire,
  • Au renforcement de l’engagement des jeunes et de la place des acteurs associatifs de proximité,
  • A garantir sur l’ensemble de la commune d’Acoua l’accessibilité et la continuité des soins nécessaire à la prévention de la santé,
  • A garantir un suivi éducatif des jeunes mineurs incarcérés et une possibilité d’insertion et de suivi à la sortie de prison.

En termes de Développement Économique et d’Emploi :
  • A garantir l’accès au marché de l’emploi et de la création d’entreprise,
  • A insérer par l’activité économique,
  • A apporter une réponse adaptée aux besoins des publics les plus éloignés du marché du travail.

A Bandraboua, la priorité sera notamment donnée
En termes de Cohésion Sociale :
  • A mener une politique de proximité en favorisant les actions de terrain et en utilisant les nouvelles technologies,
  • A déployer une politique de réussite éducative adaptée
  • A promouvoir la maîtrise des langues à travers la lecture et la culture orale,
  • A s’appuyer des équipements existants pour mettre en place des activités a destination des jeunes,
  • A offrir les conditions d’apprentissage nécessaire pour la réussite scolaire des enfants,
  • A rendre cohérentes les interventions des différents acteurs du territoire et structurer les associations pour mieux travailler avec elles,
  • A favoriser l’éveil intellectuel des élèves en s’appuyant sur l’histoire locale de la commune et de Mayotte,
  • A renforcer l’engagement des jeunes et la place des acteurs associatifs de proximité.

En termes de Développement Économique et d’Emploi :
  • A s’appuyer sur les entreprises locales pour favoriser l’insertion des jeunes sortis du système scolaire sans diplôme,
  • A soutenir davantage l’économie locale en favorisant les filières économiques existantes sur BANDRABOUA,
  • (...)

En termes de Cadre de Vie et de Rénovation Urbaine :
  • A offrir a tous les habitants, un cadre de vie agréable,
  • A aménager les espaces publics pour améliorer le cadre de vie quotidien des habitants,
  • A mettre en œuvre un projet de revitalisation du centre -ville de DZOUMOGNE.

A Koungou, la priorité sera notamment donnée
En termes de Cohésion Sociale :
  • A diminuer l’échec scolaire,
  • A renforcer l’engagement des jeunes et la place des acteurs associatifs de proximité,
  • A permettre a un plus grand nombre de se soigner,
  • A prévenir la délinquance,
  • A mettre en place un service public de l’emploi de proximité.

(...) A M’tsamboro, la priorité sera notamment donnée
En termes de Cohésion Sociale :
  • A favoriser l’éducation,
  • A promouvoir l’épanouissement de la jeunesse,
  • A renforcer l’engagement des jeunes et la place des acteurs associatifs de proximité,
  • A valoriser la culture et la vie associative,
  • A prévenir les risques et développer des actions de promotion de la santé,
  • A lutter contre la délinquance des jeunes.

En termes de Développement Économique et d’Emploi :
  • A favoriser l’insertion des demandeurs d’emploi,
  • (...)

En termes de Cadre de Vie et de Rénovation Urbaine :
  • A assurer pour tous les individus un environnement sain, sur et de qualité,
  • (...)

Source : dossier de presse « Signature des contrats de ville - communes du Nord »

Retourner au sommaire

Contrats de ville des communes de Mamoudzou et Dembeni

A Dembeni, la priorité sera donnée
En termes de Cohésion Sociale :

  • A la prévention précoce du décrochage scolaire,
  • Aux rencontres entre les parents et les acteurs de l’éducation,
  • A l’amélioration de l’accès aux NTIC,
  • A la poursuite du travail de prévention et de médiation,
  • A la coordination du partenariat local.

En termes de Développement économique et Emploi :
  • A l’information des jeunes sur les opportunités offertes par les centres de formation,
  • Au développement des initiatives territoriales.

A Mamoudzou, la priorité sera donnée En termes de Cohésion Sociale :
  • Au renforcement des actions et la meilleure articulation des actions,
  • A l’amélioration du suivi des élèves absentéistes
  • A la réduction du nombre des élèves décrocheurs 6/16 ans,
  • Au renforcement de la participation des parents tout au long du parcours scolaire,
  • A l’amélioration de la coordination des actions culturelles et socio-éducatives,
  • A la mise à disposition des locaux pour les collectifs et les associations,
  • A la contribution à la structuration du secteur associatif,
  • A la réduction des parcours de rupture sociale,
  • A l’incitation des acteurs de santé à s’implanter dans les villages
  • (...)

En termes de Développement économique et Emploi :
  • A l’amélioration du suivi des 16-25 ans dans leurs démarches d’accès à l’emploi et aux formations (avec une attention particulière pour les jeunes femmes),
  • A la construction et au déploiement d’une offre de formation et des partenariats adaptés aux profils des demandeurs d’emploi des quartiers,
  • Au développement des espaces et temps de rencontre entre employeurs et demandeurs d’emploi,
  • A l’Incitation à la création d’entreprises et à l’innovation,
  • Au respect de l’application des clauses d’insertion dans le cadre des chantiers engagés dans les chantiers.

En termes de Cadre de vie et rénovation urbaine :
  • A la lutte contre l’insalubrité et l’exclusion urbaine,
  • A la réduction de l’insalubrité de l’habitat par une intervention plus adaptée aux besoins,
  • A la création des infrastructures de proximité,
  • A l’appui sur les usages pour définir les projets d’aménagement de l’espace public,
  • A la dotation à l’espace public d’une dimension plus ludique et récréative.

En termes d’Ingénierie Ressources Humaines :
  • A l’amélioration des pratiques évaluatives de l’équipe d’ingénierie et des partenaires de la ville de Mamoudzou, investis dans le Contrat de Ville,
  • A l’établissement d’une observation de l’évolution des statistiques à échelle du territoire et plus particulièrement sur les quartiers prioritaires.

    En termes de Participation des Habitants :
  • A la mise en œuvre sur des enjeux prioritaires d’enquêtes, d’études et de groupes de travail permettant de créer de la connaissance territorialisée sur les quartiers prioritaires.

Source : Dossier de presse « Signature des contrats de ville - communes de Mamoudzou et Dembeni »

Retourner au sommaire

Contrat de ville de Bandrélé

A Bandrélé, la priorité sera donnée
En termes de Cohésion Sociale :

  • A garantir la réussite éducative et occuper les jeunes. Lutter contre le décrochage scolaire et favoriser la réussite éducative,
  • A développer des actions en direction de la petite enfance par la mise en place d’actions d’éveil culturel sur des lieux appropriés,
  • A valoriser le patrimoine local et valoriser l’identité culturelle. Soutien aux associations locales,
  • A favoriser l’accès aux soins aux personnes en difficulté,
  • A dynamiser les actions de prévention , de médiation et de lutte contre la délinquance.

En termes de Développement économique et d’Emploi :
  • A sécuriser les parcours professionnels, prévenir les situations de précarité.

En termes de Cadre de vie et de Rénovation urbaine :
  • A aménager les espaces dédiés à la jeunesse et à la vocation intergénérationnelle,
  • A favoriser l’insertion professionnelle des jeunes.

En termes de Thématique transversale :
  • A favoriser la participation des habitants.

Publié le 12 août 2015
Mis à jour le 20 février 2018