Accueil > Dossiers thématiques > Journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues. Le 26 (...)

Journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues. Le 26 juin

lundi 11 juillet 2016, par Alice CLOTAGATIDE

Journée internationale contre l’abus et le trafic illicite de drogues

« En raison de son caractère multiforme et dynamique, le problème mondial de la drogue est l’un des défis les plus complexes auxquels le monde est actuellement confronté.
De façon directe ou indirecte, il concerne tout un chacun et constitue une grave menace en matière de santé, que ce soit du fait de la culture, de la production, de la fabrication, de la vente, de la demande, du trafic ou de la distribution illicites de stupéfiants et de substances psychotropes, ou du fait de l’abus de médicaments soumis à prescription.

Le problème mondial de la drogue porte atteinte à la dignité, à la sécurité et au bien-être de l’humanité tout entière, en particulier des enfants et des jeunes, des familles et des communautés.
Le phénomène de la drogue a des effets préjudiciables sur la cohésion sociale, les soins de santé, l’environnement, la sécurité nationale, la stabilité régionale et internationale, la paix internationale et la souveraineté des États. Il met en péril le respect des droits de l’homme et de l’état de droit, la stabilité socio-économique et politique, les institutions démocratiques et le développement durable.
En même temps, le problème mondial de la drogue résulte lui-même du mépris de l’état de droit, de l’instabilité des conditions socio-économiques et politiques, de la pauvreté, de la marginalisation et de la corruption des institutions politiques, juridiques et économiques.

C’est parce qu’il peut être à la fois une cause et une conséquence des difficultés économiques, sociales et politiques que le problème mondial de la drogue est si délicat à traiter. »

Source : Rapport 2014. Organe international de contrôle des stupéfiants. Nations Unies

En savoir plus sur la politique et les actions contre l’abus et le trafic de drogues : voir le dossier de la PEIDD

Afin d’exprimer sa détermination à renforcer l’action et la coopération pour éliminer la drogue de la société, l’Assemblée générale a décidé en 1987 (résolution 42/112 PDF) de célébrer la Journée internationale contre l’abus et le trafic illicite des drogues chaque année le 26 juin. »

Source : Site de l’ONU


Vague

Campagnes du 26 juin

Journée 2016

Thème de la journée 2016 - « Ecouter d’abord »

"Cette année la journée internationale de lutte contre l’abus et le trafic de drogues revêt une importance particulière pour la MILDECA.
En effet, l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) a choisi comme thème de la campagne internationale « Listen First », « Ecouter d’abord » reprenant ainsi une initiative portée par la France, la Suède, l’ONUC et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) lors de la session extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies consacrée au problème mondial de la drogue (SEAGNU) qui s’est tenue en avril dernier."

Lors de cette session extraordinaire, la France a réaffirmé l’importance d’une approche globale et équilibrée, car il est tout aussi essentiel de prévenir l’usage des drogues, de développer des outils de réduction des risques pour les usagers, que de lutter contre le trafic.

Depuis son lancement, plus de quarante pays se sont associés à cette initiative, « Listent first » « Ecouter d’abord » dont la MILDECA est à l’origine.

Cette campagne repose sur deux priorités : sensibiliser les populations à l’importance de l’écoute bienveillante des enfants et des jeunes par les adultes comme première étape pour les aider à grandir en bonne santé et en sécurité. Mais aussi, promouvoir les politiques de prévention, fondées sur des preuves scientifiques et ayant démontré leur efficacité « evidence-based », pour reconnaître - et prévenir - les comportements à risque et la consommation de drogues.

Le secrétaire général, M. BAN KI-MOON a adressé un message important pour cette Journée internationale qui conclut ainsi :

En cette journée internationale de lutte contre l’abus de drogue et le trafic illicite, j’appelle les pays et les communautés à continuer d’œuvrer pour ceux dont la vie est gâchée par l’abus de drogues en portant attention à la sécurité publique mais aussi plus particulièrement à la santé, aux droits de l’Homme, et au développement durable.  »

Retrouvez l’intégralité de sa déclaration sur le site « Listen first » de l’UNODC

Un site spécial « Listen first », « Ecouter d’abord », a été créé par l’ONUDC, sur lequel est mis à la disposition des tous les pays une vidéo de promotion et des infographies reprenant un ensemble de bonnes pratiques sur la manière de prévenir l’usage de drogues chez les jeunes, destinés aux décideurs, aux parents, aux enseignants, aux professionnels de la santé et de la prévention, disponibles en ligne en anglais et français."

Source : communiqué de presse de la MILDECA

Vague

Journée 2015

Thème de la journée 2015 : « Le développement de - nos vies, nos communautés, nos identités - sans drogues »

Message 2015 du Secrétaire général de l’ONU
« Pour lutter contre les drogues illicites, nous devons [..] œuvrer à promouvoir des débouchés grâce à un développement équitable et durable. Nous devons travailler, sans relâche, pour les plus faibles et les plus fragiles, afin qu’ils deviennent forts. »
M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU

« C’est en travaillant de façon globale et intégrée, aux échelons local, régional et mondial, que nous aurons le meilleur espoir d’éliminer le problème des trafiquants, tout en protégeant les groupes vulnérables et les collectivités marginalisées. »

Source : Site de l’ONU


Quelques actions à l’occasion de cette journée

Campagne « Support. Don’t punish »
Le 26/06/2015, à Paris, Marseille, Toulouse, Nantes, Montpellier
« Soutenez. Ne Punissez pas. » est une campagne mondiale à l’initiative du Consortium International sur la Politique des Drogues (IDPC) ayant pour but de promouvoir des politiques en matière de drogue qui respectent les droits humains et protègent la santé publique.

En savoir plus : Site « Support. Don’t punish »

A La Réunion

« Le Service Prévention Santé du CCAS de Saint-Louis organise un événement à l’occasion de la « Journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues », le vendredi 26 juin 2015, de 08h à 16h, à l’aire de jeux près de l’école maternelle Ravine des Piments, au Gol Baquet, à Saint Louis.
En savoir plus

Mais aussi

Conférence internationale sur la politique des drogues - 18 - 21 novembre 2015 Arlington, Etats-Unis
La conférence a pour objectif d’identifier des alternatives à la guerre contre la drogue grâce à des interventions par des experts provenant du monde entier.

En savoir plus : Site de l’IDPC

Vague
Thème 2014  :

« Un message d’espoir : Oui c’est possible de prévenir et de traiter les troubles liés à l’usage des drogues. »


Message du Secrétaire général de l’ONU. 26 juin 2014

« La toxicomanie et le trafic de drogues ont des effets calamiteux sur l’action menée partout dans le monde en faveur de la prospérité et de l’égalité pour tous. Près de 200 000 morts par overdose pourraient être évitées chaque année. Les drogues illicites produisent de la violence criminelle et fragilisent les grandes institutions publiques.

Les pays qui sortent d’un conflit ou d’une crise économique peuvent être débordés lorsqu’ils sont inondés de drogues illicites venues de l’étranger. La ferme volonté de l’Organisation des Nations Unies de les aider à endiguer le flot de drogues et de les empêcher d’être carrément submergés se traduit dans les activités qu’elle mène dans les domaines du maintien de la paix, du maintien de l’ordre, de la santé et des droits de l’homme, entre autres.

À l’occasion de la Journée internationale de la lutte contre l’abus et le trafic de drogues, j’engage vivement la communauté internationale à se mobiliser plus fortement et à intégrer la lutte contre les drogues illicites dans son travail de construction d’un avenir sûr et viable. »


La campagne de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC) ne porte que sur les drogues faisant l’objet d’un contrôle international conformément aux trois traités multilatéraux sur lesquels est fondé le système international de contrôle des drogues. Il s’agit des stimulants de type amphétamine, de la coca/cocaïne, du cannabis, des hallucinogènes, des opiacés et des sédatifs-hypnotiques."

Brochure « Informe-toi sur les drogues ». Campagne UNODC

En savoir plus : Site de l’ONU

Vague
Thème 2013 :

« Défoncez-vous dans la vie, pas avec les drogues ! »



À l’occasion de la Journée internationale de la lutte contre l’abus et le trafic de drogues, « l’Office des Nations Unies pour la drogue et le crime (ONUDC) a prévenu que les abus de médicaments délivrés sur ordonnance, ainsi que la consommation de nouvelles substances psychoactives (NSP), étaient en augmentation. La consommation de drogues traditionnelles telles que l’héroïne et la cocaïne semble, elle, marquer un recul dans certaines régions du monde.

Lors de la présentation à Vienne du Rapport mondial sur les drogues 2013, le Directeur exécutif de l’ONUDC, Yury Fedotov, a demandé une action concertée en vue de prévenir la production, le trafic et l’abus de ces substances psychoactives.

Selon le Secrétaire général des Nations Unies, Monsieur Ban Ki-moon, « le seul véritable moyen de prévenir et traiter la toxicomanie et ses corollaires, comme la transmission du VIH causée par des pratiques d’injection à risque, est l’adoption d’une démarche de santé publique scientifique s’articulant autour des droits de l’homme. 

« En cette Journée internationale de la lutte contre l’abus et le trafic de drogues, j’appelle les gouvernements, les médias et la société civile à tout mettre en œuvre pour faire mieux connaître les ravages causés par les stupéfiants et empêcher qu’on puisse tirer profit de leur utilisation », a déclaré M. Ban.

En savoir plus

Campagne 2013 de l’ONUDC : Défoncez-vous dans la vie, pas avec les drogues !