Accueil > National International (N.I) > Politiques publiques > National > Archives 2014 > Plan Priorité Jeunesse : rapport 2014 au comité interministériel de la (...)

Archives 2014

Plan Priorité Jeunesse : rapport 2014 au comité interministériel de la Jeunesse. Mars 2014

Le premier comité interministériel de la jeunesse a défini 13 chantiers en faveur de la jeunesse, déclinés en 47 mesures transversales portant sur les thèmes de la santé, du logement, des conditions de vie, de la place des jeunes dans la société et dans la vie politique.

A la suite du deuxième comité organisé le 4 mars 2014, un rapport composé de deux tomes a été remis au Premier ministre.

TOME 1

Le Plan Priorité Jeunesse , Rapport au Comité Interministériel de la Jeunesse (Tome 1, Edition 2014)

« L’objet de cette nouvelle politique est d’accompagner les jeunes dans leur parcours, leur vie quotidienne, leurs projets afin de favoriser leur accès à l’autonomie et à la responsabilité dans les meilleures conditions possibles.

L’objectif qui sous-tend l’ensemble du plan d’action du gouvernement en faveur de la jeunesse vise la transformation de l’action publique autour de quatre fondamentaux :

• favoriser le droit commun pour l’accès aux droits sociaux,

• viser l’autonomie et la sécurisation des parcours dans leur globalité,

• lutter contre les inégalités et les discriminations,

• encourager la participation des jeunes et la co-construction des politiques publiques.

Dans les territoires ultramarins, les directions de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DJSCS) et les sous-préfets à la cohésion sociale et à la jeunesse se sont fortement impliqués en raison de l’acuité des problèmes rencontrés par les jeunes dans ces territoires.

En Guadeloupe, une conférence régionale permanente de la jeunesse a été installée le 10 octobre 2013 sous la coprésidence de la préfète de région, de la présidente du Conseil régional et du président du Conseil général. Une convention assortie d’une charte d’engagement a été signée pour trois ans, la déclinaison territoriale du CIJ constituant ainsi le volet État du schéma régional des politiques de jeunesse.

Enjeu 3 : Santé

Améliorer la santé des jeunes et favoriser l’accès à la prévention et aux soins

Rappel de la problématique

Les jeunes constituent une population particulièrement touchée par les conduites à risques et un public difficile à atteindre par les messages de prévention.
Ces difficultés sont renforcées pour celles et ceux qui cumulent des difficultés financières, éducatives, d’accès à l’emploi et de lien social.
L’enjeu du chantier 3 est de permettre à tous les jeunes, quel que soit leur parcours ou conditions de vie, d’accéder à la prévention et aux soins.

Avancement du chantier santé et déclinaison territoriale

Dans le cadre des travaux de mise en œuvre de la stratégie nationale de santé, le chantier santé des jeunes a été engagé au niveau national par le ministère des affaires sociales et de la santé.

Ce chantier pourra préconiser des évolutions de nature législative dans la future loi de santé prévue au premier semestre 2014.

Il devra particulièrement s’articuler avec d’autres thématiques de la SNS tels que le renforcement des stratégies de prévention ou le développement de l’éducation pour la santé, ainsi qu’avec des plans ou programmes existants, tels que le nouveau plan gouvernemental de lutte contre la drogue et les conduites addictives.

Ces mesures impliquent des partenariats multiples (DRJSCS, collectivités territoriales, DRAAF, Rectorats…) et s’appuient fréquemment sur les Contrats Locaux de Santé. La priorité est mise sur les actions de prévention, l’information des jeunes, la pédagogie.

Les thèmes prioritaires sont les addictions, notamment le tabagisme, l’obésité et le surpoids, et la prévention du suicide.

TOME 2

Le second tome présente un rapport annuel sur l’état de la jeunesse, lui-même divisé en deux parties : un tableau de bord rassemblant les données de la statistique publique coordonné par l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP) ; une mise en perspective européenne réalisée par l’INJEP sous sa seule responsabilité qui offre une vision territorialisée de la situation des jeunes et met à disposition les données statistiques européennes sur les jeunes.

Perspectives 2014

Les orientations en matière de santé des jeunes se déclineront notamment dans la loi de santé qui sera présentée en 2014. La loi traitera du renforcement des stratégies de prévention à l’attention des jeunes, notamment face au tabac, à l’alcool et aux autres addictions. »

Publié le 12 mars 2014
Mis à jour le 20 février 2018