Accueil > Océan Indien (O.I) > Agendas > Réunion > Evènements achevés La Réunion 2021 > Conférence en ligne « Amour et peur ». Association d’Hypnopraxie de l’Océan (...)

Evènements achevés La Réunion 2021

Conférence en ligne « Amour et peur ». Association d’Hypnopraxie de l’Océan Indien. Le 14 octobre 2021
Dans le cadre de la Journée Mondiale des Soins Palliatifs, l’Association d’Hypnopraxie de l’Océan Indien organise, avec le soutien de la Clinique Sainte-Clotilde :

Une conférence en ligne intitulée « Amour et peur »
le Jeudi 14 Octobre 2021 de 15h à 20h (en direct de La Réunion - soit de 13h à 18h de la métropole)

Avec les interventions :

  • du Professeur Boris CYRULNIK,
  • du Docteur Guy CHEDEAU,

Avec la participation de membres du Groupe de Dialogue Inter-religieux de La Réunion (GDIR) :

  • Monseigneur Gilbert AUBRY (Evêque de la Réunion),
  • Monsieur Omar ISSOP BANIAN (Culte Musulman),
  • Monsieur SWAMI ADVAYANANDA SARAVASTI (Hindouisme).

Cette conférence est destinée à proposer un autre regard sur les conséquences de la crise sanitaire que nous vivons depuis mars 2020, la peur qui nous traverse et les conséquences sur l’amour que nous portons à nos proches et à autrui.

Description et inscription : cliquer ici

Vague

Note de l’Addictothèque : Crise sanitaire et conduites addictives

La perte des repères habituels cumulée à la frustration, le stress, l’isolement et l’ennui peuvent contribuer à rendre les consommations plus difficiles à maîtriser, voir à perdre pied. A terme, une augmentation durable de l’ensemble des consommations pourrait être observée, d’autant que la crise, par ses composantes sanitaires et sociales, génère des inquiétudes multiples. (extrait du focus de l’infolettre d’avril 2021)

En avril 2021, l’Association Addictions France, en partenariat avec BVA Santé, a publié les résultats d’une enquête nationale « Addictions et crise sanitaire ». Cette étude révèle que la crise sanitaire et les confinements associés favorisent les conduites addictives, notamment chez les populations les plus fragiles.

Au cours de l’année écoulée, plus d’un consommateur sur trois a nettement augmenté sa consommation de tabac, cannabis et/ou médicaments psychotropes.

En savoir plus : consulter les résultats de l’enquête

Publié le 22 septembre 2021
Mis à jour le 14 octobre 2021