Accueil > Bibliographie > Documents téléchargeables > Swaps : Les 50 ans de la loi de 1970. Santé, réduction des risques et usages (...)

Bibliographie - Documents téléchargeables

Titre Swaps : Les 50 ans de la loi de 1970. Santé, réduction des risques et usages de drogues No 96-97 / hiver 2020-2021
Codification
Auteur(s)
Edition SWAPS
Année 2020/2021
Lieu d'édition
Thème Comportement,Consommateur et entourage,Drogue,Drogue illicite,Législation / orientations politiques,Pathologie,Prévention,Santé,Territoire / milieu
Lieu de consultation
Type de document Bulletin
Format En ligne
Lien web https://vih.org/revue/swaps-96-97-50-ans-de-la-loi-1970/
Résumé
« Cela a été dit, redit, écrit, pensé : la crise du Covid-19 oblitère tout et apparaît comme un broyeur social. En atteste l’invisibilité des autres grandes causes nationales et des constats de santé publique dont Swaps et vih.org se font les vecteurs. (...)
Impossible donc dans cette livraison de Swaps d’échapper à la thématique phare de ces douze derniers mois. C’est ainsi que nous revenons (p. 2 et 4) sur l’impact de la pandémie sur les consommations de psychotropes, de substituts nicotiniques ou opiacés, révélé par l’étude Cnam/ANSM Epi-Phare ou la Global Drug Survey. Mais Swaps n’en oublie pas pour autant son cahier des charges. Le numéro qui clôture l’année noire de 2020 est aussi celui qui célèbre les cinquante ans de la loi de 1970. (...) Yann Bisiou démontre avec force (p. 15) qu’en dépit des évolutions de la loi, elle échoue dans ses ambitions sanitaires, la raison pour laquelle des acteurs comme Terra Nova plaident pour une « légalisation raisonnée » afin « d’assurer une transition économique et sociale » dans les quartiers, tout en investissant dans une vraie politique de santé (p. 19). Bénédicte Desforges*, flic et initiatrice du collectif Police contre la prohibition (p. 20) laisse quant à elle peu d’espoirs quant à une possible dépénalisation du cannabis malgré cinquante ans d’échec de la prohibition. En dépit de l’ouverture vers une expérimentation thérapeutique (JO du 9 octobre 2020, voir p. 2), d’une commission parlementaire ad hoc et d’un appel pour le « Chanvre bien-être » (voir analyse de Jean-Pierre Couteron p. 23). »

Extrait de l’Edito de Gilles PIALOUX et Didier JAYLE

Consulter le Swaps 96-97
Publié le 19 mars 2021