Accueil > Océan Indien (O.I) > Initiatives en régions > Réunion > Lutte contre les trafics en stupéfiants - implantation d’une antenne de (...)

Réunion

Lutte contre les trafics en stupéfiants - implantation d’une antenne de l’Office anti-stupéfiants (OFAST) à La Réunion. Depuis le 15 décembre 2020
Une antenne de l’Office anti-stupéfiants (Ofast), s’est installée dans les locaux de la caserne La Redoute, à La Réunion, depuis le 15 décembre 2020. Cette ouverture s’inscrit dans le cadre du plan national de lutte contre les stupéfiants.

« L’Ofast créé pour coordonner et fluidifier la lutte anti-drogue

Seize antennes de l’Ofast (A-Ofast) vont ainsi être installées sur l’ensemble du territoire français. Celle de La Réunion “aura en charge les dossiers les plus sensibles dans la lutte contre les trafics de stupéfiants et s’attachera en particulier à traiter les dossiers du haut du spectre ayant une dimension internationale”, indique la Gendarmerie. Rassemblant des gendarmes, des policiers et des douaniers, elle couvrira toute la zone de l’océan Indien et des Terres Australes.

Ce nouvel organe vise en effet à fluidifier la collaboration entre les services concernés. Objectif : coordonner la lutte contre le trafic de stupéfiants sur le territoire français.

Saisies multipliées par 15 à La Réunion
A La Réunion, les chiffres sont préoccupants. Les saisies de drogues dures –type ecstasy ou MDMA– ont été multipliées par quinze entre 2016 et 2019. L’année dernière, pas moins de 150 kilos de cannabis ont par ailleurs été saisis en provenance de la métropole.

D’après les informations de La Réunion la 1ere, la lutte contre le trafic de drogues dures entre La Réunion et l’île Maurice est aussi au cœur des préoccupations. »

Source : Journal L’essor de la gendarmerie nationale
Publié le 15 mars 2021