Accueil > Océan Indien (O.I) > Initiatives en régions > Réunion > Création d’un dispositif d’observation qualitatif des usages de drogues à La (...)

Réunion

Création d’un dispositif d’observation qualitatif des usages de drogues à La Réunion. SAOME. En 2021
TREND et SINTES sont des dispositifs nationaux, coordonnés depuis une vingtaine d’années par l’OFDT (Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies). Ils permettent aux acteurs et décideurs d’avoir une meilleure connaissance de la situation locale, sur des aspects spécifiques, afin notamment d’éclairer les décisions publiques, les actions de prévention, de prises en charge et de lutte contre les substances dangereuses et les nouvelles drogues.

En quoi consistent ces dispositifs ?

TREND – pour Tendances récentes et nouvelles drogues - est un dispositif de collecte d’informations, visant à :
  • Détecter les phénomènes émergents,
  • Décrire et comprendre les évolutions des pratiques,
  • Assurer une veille sur les substances dangereuses et sur les nouvelles drogues,
  • Mener des investigations spécifiques.

SINTES – pour Système d’identification national des toxiques et des substances – intégré à TREND à La Réunion, vise à documenter la composition des produits circulants, illicites ou non règlementés et les contextes de consommation à partir :

  • Des collectes de produits réalisées par des acteurs socio-sanitaires directement auprès des usagers,
  • Des résultats de l’analyse des saisies effectuées par les services d’application de la loi.

Ces dispositifs n’ont pas vocation à s’intéresser à l’ensemble des pratiques et des produits.
Il s’agit d’observations qualitatives axées :

  • Sur les modes de consommations, d’administration et de préparation particuliers, de poly-consommateurs de produits définis comme prioritaires par TREND,
  • Sur des effets indésirables ou inhabituels, le caractère nouveau ou rare d’un produit (comme un nouveau produit de synthèse ou un produit jusqu’alors rarement observé dans la région…).

Concrètement, à La Réunion

Suite à une demande de l’ARS Réunion, ces dispositifs sont en cours d’implantation sur le département depuis janvier 2021, portés par l’association SAOME, sous la coordination locale d’Elodie Auzole, afin d’observer :

  • Les milieux urbains « populaires »,
  • Les milieux ruraux (les Hauts et les écarts),
  • Les milieux festifs (free, festivals, boîtes de nuit, kabars...).

Pour assurer ses missions, Elodie Auzole constitue actuellement son équipe afin de lui remonter les informations :

  • Pour TREND : via la Responsable d’Observation (Armelle Crosse du Réseau OTE) et les observateurs, acteurs directs ou indirects du champ de l’addiction ou les usagers eux-mêmes.
  • Pour SINTES : de collecteurs des produits à analyser, en lien notamment avec la Responsable d’Observation.

Courant 2021, Mme Auzole compte recueillir :

  • Des informations, telles que définies par le dispositif TREND, relatives :
    • Aux usages de produits psychoactifs,
    • A leurs conséquences sociales et sanitaires,
    • Aux profils des usagers,
    • Aux trafics et aux trafiquants locaux.
  • Des échantillons de produits psychoactifs afin de les faire analyser, dans les cas prévus par le dispositif SINTES.

Elle sollicitera à cet effet des usagers, des acteurs de la réduction des risques et des dommages, des professionnels de santé et de la lutte contre l’exclusion ainsi que des membres des services d’application de la loi.

Si vous êtes intéressés par ces dispositifs, vous êtes invités à contacter Elodie Auzole, Cheffe de projet TREND-SINTES à SAOME :

  • Par mail : eauzole@saome.fr
  • Par téléphone : 06 92 64 98 88

Consulter :

Publié le 12 mars 2021