Accueil > Océan Indien (O.I) > Agendas > Réunion > Evènements achevés à La Réunion en 2020 > Formations sur la justice restaurative. IFJR Réunion. 4 formations entre (...)

Evènements achevés à La Réunion en 2020

Formations sur la justice restaurative. IFJR Réunion. 4 formations entre août et septembre 2020
L’IFJR (Institut Français pour la Justice Restaurative), organise 4 formations :

Formation « Devenir membre de la communauté »
Du 19 au 21 août 2020

Formation Module 1 : « La justice restaurative en mouvement : mise en place de projets de rencontres restauratives en milieux ouvert et fermé »
Du 25 au 28 août 2020

Formation Module 2 : « La justice restaurative en action : animation de rencontre condamnés ou détenus - victime
Du 1er au 04 septembre 2020

Formation Module 2 : « La justice restaurative en action : animation de médiation restaurative »
Du 08 au 11 septembre 2020

Ces formations visent à permettre à toute personne, intéressée par la mise en oeuvre de la justice restaurative, d’acquérir ou de renforcer ses compétences afin d’agir en tant que bénévole, référent(e) ou animateur(rice), selon le niveau d’implication souhaité.

Consulter la présentation des formations en justice restaurative (PDF - 261.8 ko)
Bulletin d’inscription IFJR (DOCX - 295 ko)

Vague

Qu’est-ce que la justice restaurative ?

La Justice restaurative est un processus dynamique qui suppose la participation volontaire de l’infracteur, de la victime, de tou.te.s celles et ceux qui s’estiment concerné.e.s par le confit de nature infractionnelle, afin d’envisager, ensemble, par une participation active en la présence ou sous le contrôle d’un « tiers justice » et avec l’accompagnement éventuel d’un tiers « psychologique et social » les réponses ou les solutions les meilleures pour chacun, de nature à conduire, par leur responsabilisation, à la réparation de tous afin de restaurer, plus globalement, l’Harmonie sociale.

En savoir plus sur cette pratique : consulter

Télécharger l’affiche sur la justice restaurative du Ministère de la Justice (PDF - 2.5 Mo)

Vague

Notes de la PEIDD : justice restaurative et addictions

Le site de l’IFJR précise que la justice restaurative n’a aucune ambition thérapeutique.

« Les bienfaits personnels de la justice restaurative sont désormais scientifiquement évalués, tant auprès des personnes victimes ou infracteurs, que de leurs proches ou de leurs communautés d’appartenance. Ces bienfaits sont d’ordre psychologique (réduction des peurs et des angoisses, responsabilisation vis-à-vis des comportements passé et à venir) et même physique (diminution des insomnies, réduction des addictions). Certains pourraient être tentés d’y voire la preuve que la justice restaurative relève d’un processus thérapeutique. C’est confondre en réalité processus et effets.

La justice restaurative, selon les spécificités propres à chaque mesure, s’inscrit dans un processus au cours duquel ceux qui y participent vont entrer en dialogue. C’est ce dialogue qui est l’objectif primordial de la rencontre restaurative, en aucun cas la transformation des personnes ou leur accompagnement thérapeutique. La rencontre, en ce qu’elle permet la (re)découverte de l’humanité de chacun, l’expression et l’écoute des ressentis de chacun, peut avoir des effets positifs pour les personnes. Ces effets ne sont néanmoins pas garantis. Ils ne sont recherchés que par les participants, dans l’intimité de leur personne. »

Source : site de l’IFJR

Publié le 8 juillet 2020
Mis à jour le 9 octobre 2020