Accueil > Bibliographie > Documents téléchargeables > Surveillance et prévention des infections à VIH et autres infections (...)

Bibliographie - Documents téléchargeables

Titre Surveillance et prévention des infections à VIH et autres infections sexuellement transmissibles. Bulletin de santé publique La Réunion. Santé publique France. Novembre 2019
Codification
Auteur(s)
Edition BSP, Santé publique France
Année 2019
Lieu d'édition
Thème Drogue sans substance,Outre-mer,Pathologie,Prévention,Santé,La Réunion
Lieu de consultation
Type de document Bulletin
Format En ligne
Lien web https://www.ocean-indien.ars.sante.fr/system/files/2019-11/BSP_VIH-IST_REUNION_2019_0.pdf
Résumé
« A La Réunion, la santé sexuelle, dans toutes ses dimensions, est un sujet au cœur des préoccupations des autorités et des acteurs depuis longtemps. En témoignent, des taux de dépistage du VIH et des IST bactériennes supérieurs aux taux nationaux, l’existence de séances de prévention et d’éducation à la vie affective et sexuelle depuis plus de 20 ans, la transformation des 3 CeGIDD en centres de santé sexuelle, permettant de voir la personne dans sa globalité : vie médicale, psychologique, sexuelle, affective et sociale. Malgré cela les violences intrafamiliales et notamment sexuelles, les recours à l’IVG et le nombre de grossesses non désirées chez les femmes jeunes restent très importants. Bien qu’entourée d’îles où l’infection à VIH n’est pas maitrisée, la file active des patients infectés par le VIH à La Réunion est peu importante par rapport aux autres départements d’Outre-Mer. Selon les données du COREVIH, le nombre de nouvelles découvertes y est à peu près stable depuis 10 ans et l’immense majorité des patients se porte bien et a atteint les buts du traitement. Les décès liés au VIH lui-même sont très rares. Le nombre d’IST rapporté est en augmentation constante depuis des années, tant pour la syphilis, que pour les infections à gonocoque et à chlamydiae. Outre l’augmentation réelle, ceci est sans doute également lié à l’augmentation du nombre de dépistages, et à l’amélioration de ceux-ci (PCR avec TAAN). Les méthodes combinées de prévention de l’infection à VIH : traitement pré-exposition, traitement du patient atteint, rendant le risque de contamination nul (sous certaines conditions), traitement post-exposition (traitement antirétroviral au plus tôt après une prise de risque), associées aux techniques classiques de prévention du VIH, laissent entrevoir, au moins dans notre île, un avenir meilleur. Pas sûr qu’il en soit de même pour les autres IST, souvent méconnues, considérées comme banales par le public, et en particulier chez les femmes en âge de procréer, ayant conduit à des cas de syphilis congénitale dans notre île. Nous ne pouvons que nous réjouir, que pour la première fois depuis bien des années, des moyens soient à nouveau dédiés localement à une grande campagne de prévention et de dépistage à La Réunion du 25 novembre au 1er décembre. Le travail commun de tous les acteurs : ARS, Santé publique France, COREVIH, CeGIDD, centres de prise en charge, associations, patients est effectif à La Réunion. Il a déjà contribué à ce que l’épidémie de VIH n’explose pas et contribuera, sans aucun doute, à faire que dans quelques années, qu’il n’y ait plus de nouvelles contaminations par le VIH à La Réunion. »

Dr Catherine Gaud, présidente du COREVIH océan Indien

Au sommaire

  • Edito
  • Points-clés
  • Dépistage de l’infection à VIH
  • Actions de « dépistage communautaire »
  • Surveillance des infections à VIH
  • Surveillance des diagnostics de SIDA
  • E-DO : déclaration obligatoire en ligne de l’infection par le VIH et du SIDA
  • File active du COREVIH
  • Dépistage de la Syphilis et des infections à Chlamydia trachomatis
  • Surveillance des Infections sexuellement transmissibles (IST)
  • Prévention
  • Prévention et dépistage à La Réunion
  • Pour en savoir plus

Consulter le BSP de La Réunion

Publié le 29 novembre 2019