Accueil > Bibliographie > Documents téléchargeables > Clotûre du Grenelle contre les violences conjugales. Dossier de presse. 25 (...)

Bibliographie - Documents téléchargeables

Titre Clotûre du Grenelle contre les violences conjugales. Dossier de presse. 25 novembre 2019
Codification
Auteur(s)
Edition Gouvernement
Année 2019
Lieu d'édition
Thème Comportement,Consommateur et entourage,Drogue,Législation / orientations politiques,Pathologie,Prévention,Santé,Territoire / milieu
Lieu de consultation
Type de document Communiqué de presse / dossier de presse
Format En ligne
Lien web https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2019/11/dossier_de_presse_-_cloture_du_grenelle_contre_les_violences_conjugales_-_25.11.2019.pdf
Résumé
Le Premier ministre a clôturé ce lundi 25 novembre 2019 le Grenelle contre les violences faites aux femmes, qui avait été lancé le 3 septembre dernier. 30 nouvelles mesures ont été annoncées, visant à prévenir les violences, mieux protéger les victimes et mettre en place un suivi et une prise en charge des auteurs de violences.

Au sommaire

1/ Le Grenelle contre les violences conjugales, un processus inédit de mobilisation de la société
2/ 10 mesures d’urgence annoncées par le premier ministre le 3 septembre
3/ De nouvelles mesures visant à prévenir les violences, protéger encore davantage les victimes et mettre en place un suivi et une prise en charge des auteurs de violences
4/ Des moyens à la hauteur des enjeux

Concernant les violences conjugales liées aux addictions

Parmi les nouvelles mesures annoncées, la mesure 23 prévoit de prévenir et prendre en charge les violences conjugales liées aux addictions

« Les substances psycho-actives peuvent être un cofacteur important des phénomènes de violences. L’alcool est présent dans 40 % des violences familiales et on constate la présence d’au moins une substance susceptible d’altérer le discernement de l’auteur et/ou de la victime au moment des faits (alcool, stupéfiants ou médicaments psychotropes) dans plus de la moitié des homicides conjugaux.

Face à ce constat, le Gouvernement souhaite mieux prévenir et prendre en charge les violences conjugales liées aux addictions.

  • En prévention tout d’abord : la formation spécifique sur les violences conjugales des professionnels en addictologie sera renforcée, tout comme la formation aux problématiques addictives des acteurs prenant en charge les victimes de violences conjugales.
  • En prise en charge ensuite, en procédant dès le stade de l’enquête à une évaluation médico-sociale des auteurs de violences, permettant d’enclencher plus rapidement les dispositifs de suivi et de prise en charge adaptés. »

Consulter le dossier de presse de clôture du grenelle contre les violences conjugales

Publié le 29 novembre 2019