Accueil > Océan Indien (O.I) > Agendas > Réunion > Challenge « Tabado Games » Motiver et accompagner plus de 5 000 élèves et (...)

Réunion

Challenge « Tabado Games » Motiver et accompagner plus de 5 000 élèves et apprentis de filières professionnelles dans l’arrêt du tabac sur l’île de La Réunion. ANPAA 974, INCa. 2019/2020
« Toutes pathologies confondues, la consommation de tabac est responsable de 75 000 décès par an dont 46 000 par cancer. Un quart des jeunes de 17 ans fument quotidiennement . Premier facteur de risque évitable de cancer, l’accompagnement des populations, et notamment des plus jeunes, dans le sevrage tabagique est un enjeu de santé publique. L’Institut national du cancer, en lien avec les autorités de santé nationales, régionales et les acteurs locaux de la promotion de la santé en région, déploie le dispositif d’accompagnement au sevrage tabagique « Tabado Games ». Financé par le Fonds de lutte contre les addictions, ce programme concernera plus de 5 000 élèves de 10 centres de formation des apprentis et des lycées professionnels sur l’île de La Réunion. Pour transformer cet enjeu individuel en une dynamique collective, le challenge des « Tabado Games » vise à fédérer l’ensemble des élèves, enseignants et autres personnels de l’établissement scolaire dans le soutien des jeunes s’engageant dans la démarche du sevrage tabagique. »

Une consommation de tabac supérieure chez les élèves des CFA et des lycées professionnels

« Les résultats d’enquêtes menées auprès des lycéens montrent qu’ils sont deux fois plus nombreux à fumer quotidiennement dans les CFA et lycées professionnels que dans les filières générales et technologiques :

  • 22 % les lycéens de 17 ans fument quotidiennement en France ;
  • cette consommation est deux fois plus élevée parmi les apprentis du même âge (47 %) et les élèves de lycées professionnels.

Cette consommation quotidienne plus élevée explique le choix de mener l’opération « Tabado Games » dans les établissements de la région île de La Réunion. Au cours de l’année scolaire 2019 – 2020, plus de 5 000 élèves se verront proposer cette aide au sevrage tabagique dans près de 10 centres de formation des apprentis et lycées professionnels de la région.

Par ailleurs, l’arrêt du tabac est un sujet présent chez les jeunes puisque 2/3 des 15 – 18 ans ont déjà essayé d’arrêter la cigarette.

Au niveau national, plus de 60 000 élèves dans plus de 140 centres de formation des apprentis, lycées professionnels et maisons rurales seront concernés, sur l’année scolaire 2019 – 2020, par le programme des « Tabado Games ».

« Tabado » : un programme qui a fait la preuve de son efficacité

L’Institut national du cancer, en collaboration avec les acteurs de santé nationaux, régionaux et locaux, soutient le déploiement national et l’évaluation du programme « Tabado ». Financé grâce au Fonds de lutte contre les addictions, ce programme poursuit l’objectif d’accompagner les apprentis et les lycéens des centres de formation professionnels (CFA), des lycées professionnels et des maisons rurales familiales (MRF) dans une démarche de sevrage tabagique.

Le programme « Tabado », développé par l’équipe de l’Université de Lorraine et du CHRU de Nancy en 2007-2009, a été sélectionné et est financé par l’Institut. Il a fait scientifiquement la démonstration de son efficacité lors d’une phase pilote menée dans les CFA de Lorraine. L’évaluation de cette expérimentation a montré un nombre plus important d’élèves ayant arrêtés le tabac dans les établissements qui ont proposé cette action vs les CFA qui ne proposaient pas d’accompagnement.

Le programme « Tabado » associe une double prise en charge déjà reconnue comme efficace chez l’adulte et intègre les principaux critères de réussite pour un programme d’aide au sevrage tabagique chez les adolescents : l’accessibilité par la gratuité et la proximité.

Il mobilise l’ensemble des acteurs de la santé mais également ceux de l’éducation nationale et de l’agriculture autour d’un enjeu de santé publique majeur inscrit au programme national de lutte contre le tabac.

Piloté au niveau régional par 13 structures agissant dans le domaine de la promotion de la santé, ce dispositif fait intervenir, au sein de chaque établissement partenaire, des animateurs de prévention et des professionnels de santé. Formés à la tabacologie, ces derniers sont autorisés à prescrire des traitements de substitution nicotinique. L’implication, dans ce projet, des personnels des établissements est un facteur de motivation complémentaire qui en favorise la réussite. »

En savoir plus : consulter le communiqué de presse Tabado (22/11/2019) (PDF - 368.1 ko)

Consulter l’évaluation complète de la HAS : « TABADO : Evaluation d’un programme d’aide au sevrage tabagique pour les adolescents en centres de formation des apprentis (CFA) »

Publié le 22 novembre 2019