Accueil > Océan Indien (O.I) > Agendas > Réunion > Evènements achevés La Réunion 2019 > Journée internationale de prévention de l’overdose. Réseau OTE. A Saint Paul. (...)

Evènements achevés La Réunion 2019

Journée internationale de prévention de l’overdose. Réseau OTE. A Saint Paul. Le jeudi 29 août 2019

Le Réseau Oté ! organise :

Une action dans le cadre de la Journée internationale « Prévention de l’overdose »
Le jeudi 29 août 2019,
Au CSAPA Kaz’oté : 7 bis chemin Pavé 97460 Saint PAUL.

En France, malgré la politique de Réduction des Risques développée depuis plus de 20 ans et une chute drastique des contaminations au VIH et des overdoses, des personnes meurent encore de surdoses.
Cet événement mondial se propose de sensibiliser les consciences sur la question des overdoses et la stigmatisation qui entoure les décès liés aux drogues.

A l’attention du grand public et des patients : sur le temps de consultation, de 9 heures à 16 heures - Information et sensibilisation aux risques d’overdoses.

A l’attention des professionnels : de 19 heures 30 à 21 heures 30 - Soirée inter professionnelle « Débats échanges sur la thématiques des OD/overdoses ». Une collation vous sera proposée durant la soirée.

Soirée sur inscription - jusqu’au 27 août 2019 : envoyer un mail (kazote.reseau.ote@wanadoo.fr) ou appeler (0262 45 26 55) pour confirmer votre participation

Vague

Note de la PEIDD : prévenir les overdoses

Le communiqué scientifique du Réseau régional d’addictologie / SAOME présente un outil de Réduction des Risques et des Dommages à disposition de l’entourage des usagers d’opiacés : le Nalscue®, un antidote aux overdoses d’opiacés à emporter avec soi…

« Selon un rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) (2014), les opioïdes sont responsables chaque année d’environ 69 000 décès par overdose dans le monde, qui surviennent majoritairement en présence de tierces personnes.

En France, en 2015, les opioïdes sont impliqués dans plus de 75% des 343 décès en relation directe avec l’abus de médicaments et de substances.

Face à cet enjeu de santé publique, l’OMS a publié en 2014 des recommandations sur l’accès et l’utilisation de la naloxone (antagoniste morphinique pur, antidote des opiacés) par l’entourage des usagers pour le traitement des overdoses. »

En savoir plus : consulter le communiqué scientifique de SAOME.

Le guide « Médicaments antalgiques opioïdes : ce qu’il faut savoir, ce qu’il faut faire » , réalisé par le RESPADD, en partenariat avec l’OFMA et l’association des CEIP-Addictovigilance « propose aux professionnels les informations nécessaires pour un bon usage des médicaments antalgiques opioïdes, sous un format facile d’accès, mettant en valeur les connaissances et les actions qui en découlent. » « C’est un des outils qui participera à prévenir une potentielle crise des opioïdes en France tout en assurant aux patients un soulagement de leur douleur grâce à un accès large et sécurisé à ces médicaments. »

Publié le 12 août 2019
Mis à jour le 4 septembre 2019