Accueil > Océan Indien (O.I) > Politiques publiques > Réunion > Projet de Santé Réunion-Mayotte 2018-2028. ARS Océan Indien. Déclinaison La (...)

Réunion

Projet de Santé Réunion-Mayotte 2018-2028. ARS Océan Indien. Déclinaison La Réunion
Le Projet de Santé (PRS2) Réunion-Mayotte 2018-2028 constitue la feuille de route de la politique de santé à La Réunion et à Mayotte pour les 10 prochaines années, notamment en lien avec les conduites addictives.

Il a pour objectifs l’amélioration de la santé des populations sur les deux territoires et la réduction des inégalités de santé.
Il concerne l’ensemble des activités et secteurs de la santé : la promotion et la prévention en santé, les soins de ville, les soins hospitaliers et les accompagnements médico-sociaux, la veille sanitaire et les risques environnementaux.

Adopté le 29 juin 2018, le PRS2 se structure autour de trois documents :

  • Un Cadre d’Orientation Stratégique (COS), fixant les grands objectifs de santé à atteindre dans les 10 ans
  • Un Schéma Régional de Santé (SRS), portant des objectifs opérationnels, sur 5 ans, avec des volets distincts pour La Réunion et Mayotte
  • Un Programme Régional d’accès à la Prévention et aux Soins des personnes les plus démunies (PRAPS), avec des volets distincts pour La Réunion et Mayotte.

Vague

Vous trouverez ici les principaux objectifs de santé fixés dans le COS, illustrés d’exemples d’actions à mettre en œuvre pour La Réunion (SRS), en lien avec les conduites addictives :

  • L’amélioration de la santé de la femme, du couple et de l’enfant : « Les troubles liés à l’alcoolisation fœtale semblent nettement plus fréquents à La Réunion, avec une mobilisation récente et coordonnée des pouvoirs publics. » Le SRS de La Réunion prévoit de poursuivre son plan d’action régional et expérimental de prévention et de prise en charge de l’ensemble des troubles causés par l’alcoolisation fœtale.
  • La promotion et la protection de la santé mentale : « La coordination entre les prises en charge psychiatriques et addictologiques reste faible, malgré les nombreuses comorbidités. » Le SRS prévoit de travailler pour une meilleure articulation entre les deux prises en charge.
  • La préservation de la santé des jeunes : face aux conduites addictives notoires chez les jeunes à La Réunion et à Mayotte, les SRS de ces départements visent à renforcer la prévention des conduites addictives, le repérage et la prise en charge des jeunes ayant des conduites à risque. A cet effet, Mayotte prévoit notamment la création des dispositifs de prévention spécialisée, du type Consultation Jeunes Consommateurs (CJC).
  • La prévention et la prise en charge des maladies chroniques : les deux départements ont pour objectifs d’articuler l’observation, la prévention, le repérage précoce, la réduction de risques et l’amélioration de la prise en charge des addictions et du parcours de santé, en s’appuyant sur le maillage territorial. La Réunion prévoit à cet effet un « parcours addictions » dans son SRS.

Vague

Références bibliographiques  :

Plaquette de présentation du PRS2
Schéma de santé 2018/203 La Réunion

Publié le 7 février 2019