Accueil > Département Français d’Amérique (D.F.A) > Agendas > Guadeloupe > Réunions d’information FSE. DIECCTE de Guadeloupe. A Trois-Rivières et (...)

Guadeloupe

Réunions d’information FSE. DIECCTE de Guadeloupe. A Trois-Rivières et Capesterre-Belle-Eau. Les 15 et 17 mai 2018


"Comment et qui peut bénéficier du FSE (Fond Social Européen) ?

Pour le savoir, la DIECCTE et le Conseil Départemental vous invitent aux réunions d’information aux dates et lieux selon le calendrier suivant :
  • Mercredi 15 mai 2018 :
    Trois-Rivières de 17h à 20h
    Lieu : la salle Blancourt-Fran
  • Jeudi 17 mai 2018 :
    Capesterre-Belle-Eau de 17h à 20h
    Lieu : Salle maison du quartier des sources

Ces réunions concernent particulièrement les acteurs économiques et associatifs ou tout porteur de projet souhaitant bénéficier du Fonds Social Européen pour les actions de soutien :

  • au développement des ressources humaines dans les entreprises ou associations ;
  • à l’emploi ;
  • aux actions pour l’inclusion économique et sociale ;
  • à la lutte contre les discriminations et la précarité ;
  • aux actions de la politique de la ville ;
Pour toute information : contacter le Service FSE de la DIECCTE au : 0590 80 50 26."

Voir l’article source de la DIECCTE de Guadeloupe.

Vague

Notes de la PEIDD

Lien entre emploi, insertion et addictions



Le Plan gouvernemental de lutte contre la drogue et les conduites addictives 2013 - 2017 de la MILDECA précise que "dans le domaine des conduites addictives, les inégalités sociales sont particulièrement marquées. On observe en effet qu’un niveau plus élevé d’abus ou de consommation excessive est associé au faible niveau socioéconomique.
Les messages de prévention seront adaptés aux publics en situation de vulnérabilité sociale ou économique et notamment les personnes sans emploi.
L’absence d’exercice d’une activité professionnelle est un facteur de vulnérabilité aux conduites addictives avec une surconsommation de substances psychoactives.
"

Vague

Liens entre précarité et addictions



Dans « Précarité économique, précarité affectivo-sexuelle et addictions » de Jean Maisondieu - SWAPS n° 53 - il est également mentionné :
« Il existe des liens complexes entre addictions et précarité économique. Nombre d’addictions conduisent à la précarisation des conditions de vie. Inversement, la précarité économique facilite l’apparition et surtout l’aggravation des conduites addictives ».

Publié le 9 mai 2018