Accueil > Département Français d’Amérique (D.F.A) > Agendas > Guyane > Formations sur les violences sexuelles. Réseau Périnat, ARS, Rectorat, (...)

Guyane

Formations sur les violences sexuelles. Réseau Périnat, ARS, Rectorat, l’Arbre Fromager. A Cayenne et St-Laurent du Maroni. En mai 2018
"Le Réseau Périnat Guyane et ses partenaires institutionnels et associatifs – l’Agence Régionale de Santé de Guyane, le Rectorat de Guyane, l’association l’Arbre Fromager – vous invitent à participer aux Formations sur les violences sexuelles organisées en mai 2018.

[...]

Ces formations seront animées par l’association « Stop Violences sexuelles ». Cette association nationale et internationale, porte un projet de santé publique dont les missions sont : « Informer, Former, Prévenir, Guérir ».

Deux formations sont proposées :

1 - Formation « Les Bases »

Objectifs :

  • Acquérir le minimum de connaissances pour se sentir à l’aise avec le sujet des violences sexuelles quel que soit le secteur d’intervention des participants.
  • Prendre conscience des enjeux de santé publique liés aux violences sexuelles.
  • Pour les soignants, comprendre la physiopathologie des violences et donc le sens des axes thérapeutiques.

Dates et lieux :
Cayenne : lundi 7 et mardi 8 mai 2018.
St-Laurent du Maroni : mercredi 9 et jeudi 10 mai 2018.

2 - Formation « Soins et prévention en périnatalité »

Formation ouverte aux professionnels de la périnatalité (il est nécessaire d’avoir suivi « Les Bases » pour suivre cette formation).

Objectifs :

  • Donner les outils du dépistage des femmes et des hommes ayant des antécédents de violence sexuelle.
  • Donner les outils d’accompagnement des femmes avec antécédents de violence sexuelle pour éviter des complications obstétricales.
  • Effectuer une prévention de la violence éducative.

Dates et lieux :
Cayenne : mercredi 9 et jeudi 10 mai 2018.
St-Laurent du Maroni : vendredi 11 et samedi 12 mai 2018.

Inscription
L’inscription est obligatoire soit par mail à perinatslm@gmail.com soit en complétant le formulaire en ligne sur le site source du GPS Guyane."

Note de votre plateforme :
liens entre substances psychoactives et violence

D’après Greenfeld, 1998, L.A. Alcohol and crime « An analysis of national data on the prevalence of alcohol, involvement on crime » : Répartition des 11,1 millions de victimes de violences selon le type d’agressions, et estimations des prévalences de consommation de substances psychoactives chez les auteurs d’infractions violentes d’après leurs victimes :

Publié le 12 avril 2018