Accueil > Océan Indien (O.I) > Agendas > Réunion > Évènements achevés à la Réunion en 2018 > 4e journée du pôle de santé mentale du CHU, dans le cadre des SISM, sur la (...)

4e journée du pôle de santé mentale du CHU, dans le cadre des SISM, sur la parentalité. A Saint-Joseph. Le 14 mars 2018

Dans le cadre des SISM 2018 (Semaines d’Information sur la Santé Mentale), sur le thème de la parentalité, le CHU de La Réunion organise sa

4e journée du pôle de santé mentale
le mercredi 14 mars 2018 à partir de 8h30
à Saint Joseph, salle municipale Harry Payet.

Au Programme :

8h00 Accueil des participants
8h30 Ouverture par le Président Ludovic Christen
8h45 La culpabilité d’exister : le cas d’un infanticide par Daniel Singaïny
9h30 Le défaut de parentalité lors des violences conjugales par Chantal Kreder
10h15 La courte pause
10h30 Processus de l’attachement par Frédéric Mauvisseau
11h15 Le droit au logement par Dominique Hureaux & Eddy Couillaud


  • Pause Déjeuner Libre -

13h45 Accueil des participants
14h00 La parentalité à l’épreuve des troubles neuro-développementaux par Sonia Henkous & Michel Spodenkiewicz
14h45 Le retour d’expérience sur la reconstruction du lien mère/enfant par Laurence Anda, Stéphanie Francomme & Fabiola Znaidi
15h30 Le mot de la fin


Entrée libre et gratuite.

Inscription en ligne : en cliquant ici

Consulter l’argumentaire des SISM 2018 (PDF - 520.7 ko)

Vague

Note de la PEIDD : liens entre parentalité et addictions

Renforcer les compétences psychosociales des parents et des enfants

Les experts confirment en effet l’intérêt des interventions visant à développer les compétences à la fois des parents et des adolescents pour prévenir leur entrée en consommation et limiter les conduites addictives. Les compétences travaillées chez les parents relèvent essentiellement de la communication parents-enfants (notamment sur les drogues) ainsi que de leur capacité à fixer des limites et à gérer les conflits dans une approche qui ne doit ni banaliser, ni dramatiser ni culpabiliser. (...)

Extrait du Plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les conduites addictives (2013-2017)

Femmes, parentalité et addictions

Le Guide Repères « Femmes et Addictions », de la Fédération Addiction aborde cette question de la parentalité lorsque la mère est en situation d’addiction. Le guide propose notamment des préconisations sur des risques et des situations spécifiques.

« Prendre en compte la question de la parentalité (p.80)

• évaluer de manière approfondie et individuelle chaque situation : conduite addictive et rôle maternel ne sont pas forcément antinomiques,
• différencier ce qui relève du soin de l’adulte et du soutien à l’enfant et l’aborder avec le(s) parent(s),
• travailler en partenariat, notamment pour évaluer la situation et répondre aux besoins de l’enfant ; plus le lien entre les professionnels des deux secteurs est tissé en amont des situations, plus il est aisé d’adapter l’accompagnement aux besoins des personnes,
• parler en amont aux parents et expliquer à l’enfant lorsque la situation nécessite une solution d’accueil relais ou de placement de l’enfant,
• analyser la fréquentation du centre par les enfants des usagers,
• aborder en équipe la question de l’accueil de ces enfants par le centre et définir le champ d’accompagnement souhaité en fonction du projet de la structure et des situations rencontrées,
• rechercher des solutions de garde d’enfant ».

Publié le 5 mars 2018
Mis à jour le 23 mars 2018