Accueil > Département Français d’Amérique (D.F.A) > Appels à projets / d’offres > Guyane > Appel à projets FSE dans le cadre de la mise en œuvre du PLIE de la Guyane (...)

Guyane

Appel à projets FSE dans le cadre de la mise en œuvre du PLIE de la Guyane 2017. APEIG. Jusqu’au 30 juin 2018
"Le PLIE [1] Guyane a pour objet de concevoir, de coordonner et de développer l’action en faveur de l’emploi et de l’insertion des publics en difficulté. Il s’inscrit dans les politiques publiques de lutte contre l’exclusion.

L’APEIG [2] lance un appel à projets dans le cadre de la mise en oeuvre du PLIE de la Guyane 2017.

Caractéristiques des prestations éligibles dans le cadre de cet appel à projets

  • Mise en œuvre d’actions visant à réduire les phénomènes de pauvreté et favoriser une amélioration mesurable de la situation des individus les plus défavorisés.
  • Accroître le nombre de parcours intégrés d’accès à l’emploi et de renforcer la qualité et l’efficacité des parcours d’accompagnement social.
  • En complémentarité de l’accompagnement individualisé [...], il s’agit, dans une démarche partenariale de proposer des actions pouvant constituer des étapes de parcours dans le champ de la levée des freins à l’emploi, de la mobilisation des participants PLIE pour intégrer une démarche pré-qualifiante et/ou certifiante, de proposer une mise en situation à l’emploi, d’optimiser le rapprochement des participants avec le secteur marchand et de les accompagner vers l’emploi durable.

Date limite de dépôt des candidatures : 30 juin 2018

Les documents sont à retirer à l’association APEIG :
Immeuble SIMKO
Cité Oyanas-lieu-dit Medan
97300 CAYENNE
Ou

Site source : DJSCS de Guyane.

Vague

Note de la PEIDD : lien entre emploi, insertion et addictions

Le Plan gouvernemental de lutte contre la drogue et les conduites addictives 2013 - 2017 de la MILDECA précise que "dans le domaine des conduites addictives, les inégalités sociales sont particulièrement marquées. On observe en effet qu’un niveau plus élevé d’abus ou de consommation excessive est associé au faible niveau socioéconomique.

L’absence d’exercice d’une activité professionnelle est un facteur de vulnérabilité aux conduites addictives avec une surconsommation de substances psychoactives.
"


[1plan local pour l’insertion et l’emploi

[2Association pour l’emploi et l’insertion de Guyane

Publié le 15 février 2018