Accueil > Initiatives en régions > Initiatives en Martinique > Signature de la Charte Entreprises et quartiers. Préfecture de Martinique. (...)

Signature de la Charte Entreprises et quartiers. Préfecture de Martinique. Le 30 juin 2017

[...] Lancée au plan national en 2013 par le ministère de la ville, la Charte Entreprises et Quartiers réunit à ce jour 70 grandes entreprises qui ont pris des engagements concrets en faveur des habitants des quartiers prioritaires, dans 40 départements dont 2 DOM (Martinique et La Réunion). [...] La déclinaison locale de la Charte est engagée, par le chef de projet dédié, sous la responsabilité du préfet de la Martinique dont les services sont mobilisés selon les thématiques des actions. Les intercommunalités signataires des contrats de ville sont aussi associées à la démarche. [...] En signant la Charte au niveau local, les 18 entreprises de toutes tailles, dont une organisation consulaire, manifestent leur volonté de travailler en réseau pour accompagner les jeunes dans leur parcours de formation ou d’insertion, et contribuer au développement économique et social des quartiers prioritaires. [...] Les entreprises signataires proposent d’apporter leur contribution concrète au développement économique, social et culturel des quartiers prioritaires de la politique de la ville, en collaboration étroite avec les pouvoirs publics [...].

Cette contribution pourra intervenir sur tout ou partie des domaines suivants,
selon les particularités de chaque entreprise :

  • Éducation et orientation,
  • Emploi, insertion et formation,
  • Développement économique,
  • Services de proximité, accessibilité aux produits et services de l’entreprise,
  • Soutien aux initiatives locales, mécénat de solidarité.

Lire l’article du site source de la préfecture de Martinique.

Note de la PEIDD : lien entre emploi, insertion et addictions

Le Plan gouvernemental de lutte contre la drogue et les conduites addictives 2013 - 2017 de la MILDECA précise que "dans le domaine des conduites addictives, les inégalités sociales sont particulièrement marquées. On observe en effet qu’un niveau plus élevé d’abus ou de consommation excessive est associé au faible niveau socioéconomique.
Les messages de prévention seront adaptés aux publics en situation de vulnérabilité sociale ou économique et notamment les personnes sans emploi.
L’absence d’exercice d’une activité professionnelle est un facteur de vulnérabilité aux conduites addictives avec une surconsommation de substances psychoactives.
"

Publié le 13 juillet 2017
© Plateforme d'Echanges et d'Information Drogues et Dépendances Outre-Mer - 2010-2014 | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0

La responsabilité de la PEIDD ne peut, en aucune manière, être engagée quant au contenu des informations figurant sur ce site ou aux conséquences pouvant résulter de leur utilisation ou interprétation.