Accueil > Océan Indien (O.I) > Politiques publiques > Réunion > Documents publics divers > Signature du Contrat Local de Santé de la Ville de Saint Denis. Le 22 juin (...)

Documents publics divers

Signature du Contrat Local de Santé de la Ville de Saint Denis. Le 22 juin 2017
Ce 22 juin 2017 l’Agence de Santé Océan Indien, la Préfecture et la Ville de Saint-Denis ont signé un Contrat Local de Santé pour mieux répondre aux besoins de santé de la population sur ce territoire.

Un nouvel élan dans le développement des politiques locales de santé

Le Contrat Local de Santé (CLS) participe à la réduction des inégalités territoriales et sociales de santé dans les domaines de la promotion de la santé, la prévention, les politiques de soins et l’accompagnement médico-social.

Il vise à favoriser l’égalité de l’accès au système de santé pour les populations qui en sont les plus éloignées, en mobilisant les acteurs du territoire autour d’un programme d’actions partagé, qui sera déployé jusqu’en 2022.

Une dynamique partenariale

Le contrat est conclu entre la ville de Saint-Denis, l’Agence de Santé Océan Indien (ARS OI) et la Préfecture. De nombreux acteurs sont associés à son élaboration et sa déclinaison au sein des quartiers : services de l’Etat, associations, professionnels de santé, etc..

La ville de Saint-Denis, avec l’appui de ses partenaires, s’engage ainsi dans une politique de santé à l’écoute des besoins, plus cohérente et mieux dimensionnée pour améliorer l’état de santé des Dyonisiens.

Un diagnostic partagé du territoire de La Possession

Un diagnostic local de santé a été réalisé en 2016 par l’Observatoire Régional de la Santé (ORS) afin d’avoir un état des lieux sur la commune et de développer une politique de santé adaptée aux besoins de la population.

[...]

Parmi les points de vigilance en matière de santé

  • La santé des enfants et des adolescents.
  • Les situations de mal-être et de souffrance psychique.
  • La banalisation de la consommation de tabac, alcool et zamal.
    [...]

L’axe 2 des trois axes de travail pour répondre à ces besoins de santé, intitulé « Renforcer les parcours de santé des personnes vulnérables », vise à mener les actions suivantes, notamment :
  • Faciliter l’accès à la prévention et aux soins des adolescents et jeunes adultes.
  • Favoriser l’intégration dans la ville des personnes souffrant de troubles de santé mentale" [...].

  • En savoir plus en consultant l’article complet sur le site de l’ARS OI
    Publié le 13 juillet 2017
    Mis à jour le 20 février 2018